Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

En Europe, l'IPCEI de l'hydrogène est lancé !

En Europe, l'IPCEI de l'hydrogène est lancé !
Analogue aux initiatives déjà lancées dans le domaine de la fabrication de cellules, l’IPCEI Hydrogen vise à accélérer le développement de la filière hydrogène en Europe via des investissements conséquents.

Annoncé par le ministère fédéral allemand des Affaires économiques et de l'Énergie, l’IPCEI de l'hydrogène associe 22 Etats membres de l’UE, dont la France, ainsi que la Norvège. Tous ont signé une déclaration d’intention affirmant leur volonté de soutenir la création d’une chaîne de valeur autour de l’hydrogène vert et de débloquer plusieurs milliards d’euros pour y parvenir.

« Aucun État membre ni aucune entreprise ne peut le faire seul - des investissements publics et privés considérables seront nécessaires, tout comme la collaboration transfrontalière », a déclaré Margrethe Vestager, vice-présidente de la Commission exécutive de la Commission européenne. « Nous voulons que nos projets européens communs et nos investissements conjoints dans les technologies de l'hydrogène fassent de l'Europe le numéro 1 mondial » a ajouté le ministre allemand de l'Économie, Peter Altmaier.


 
Commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton a également pris la parole lors d’une conférence de presse organisée en ligne. « En tant que pierre angulaire du Green Deal européen, l'hydrogène renouvelable et à faible émission de carbone favorisera non seulement la conversion de notre secteur industriel à l'énergie verte, mais offrira également des opportunités commerciales importantes aux entreprises de l'UE » a-t-il déclaré.
 
A ce stade, le calendrier et la portée de cet IPCEI de l’hydrogène n’ont pas été communiqués.
 

IPCEI, c’est quoi ?

Un IPCEI (Important Projects of Common European Interest) est un système d’aides qui permet de soutenir des projets jugés essentiels pour la compétitivité de l’Europe comme c’est déjà le cas dans le domaine des batteries. En pratique, il autorise les Etats membres à financer des initiatives au-delà des limites habituellement fixées par la réglementation européenne.