Ce géant indien va équiper des milliers de camions de moteurs à hydrogène

Ce géant indien va équiper des milliers de camions de moteurs à hydrogène
Géant indien de l’industrie pétrochimique, Reliance Industries a décidé de convertir ses camions en les dotant d’un moteur à combustion hydrogène. Après un an de test de son premier prototype, l’industriel veut aller vite et compte modifier 5 000 véhicules de sa propre flotte de livraison. Un objectif ambitieux qui pose toutefois de nombreuses questions pratiques.
 
Même les grands producteurs de l’industrie pétrolière se mettent massivement à l’hydrogène. Un signe pour les sceptiques ! D’autant que Reliance Industries , déjà fortement investi dans le développement de l’hydrogène vert (comme Engie, Total…), compte convertir sa propre flotte à l’hydrogène.
 
Et il le fait tambour battant. A peine deux ans après les premiers tests de la technologie du moteur à combustion hydrogène HICEV et moins de 12 mois après la présentation d’un premier véhicule à hydrogène codéveloppé avec le constructeur de camions indien Ashok Leyland ; Reliance s’apprêterait à transformer une part importante de sa flotte de poids lourds d’ici cet été.
 
« Les camions à hydrogène sont trois fois plus efficaces que ceux au diesel »
Si l’information reste à confirmer, car émanant d’une source anonyme interne, elle semble corroborée par les nombreux tests réalisés par Reliance, notamment dans son usine de Jamnagar dans le Gujarat (où six tonnes d' hydrogène vert ont été livrées). Le cadre de l’entreprise ayant par ailleurs souligné que « les camions à hydrogène sont trois fois plus efficaces que ceux au diesel ».
 
A ce jour, peu d’informations ont filtré sur l’origine du futur moteur hydrogène employé (y compris pour le camion développé avec Ashok Leyland). Développement interne, fourniture par des acteurs du marché du moteur à combustion hydrogène ? Toutes les hypothèses restent ouvertes.
 
Au-delà de la nouvelle motorisation, et de la possibilité de transformer 5 000 camions en moins de six mois, la plus grosse interrogation reste du côté du réseau de distribution et de production. Comment parvenir à alimenter 5 000 véhicules, alors qu’aucun projet d’envergure de production et de distribution d’hydrogène vert n’est, à ce jour, opérationnel.
 
Après l’annonce de l’américain Cummins et de l’indien Tata d’investir 400 millions d’euros dans la construction d’une usine capable de produire annuellement 4 000 moteurs à hydrogène, Reliance vient s’ajouter à liste des industriels qui ont décidé d’investir massivement et rapidement dans l’hydrogène. L’Inde est en passe de vivre sa révolution hydrogène.
 
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces