Hydrogène solaire : Lhyfe s'associe à l'allemand Enerparc

Hydrogène solaire : Lhyfe s'associe à l'allemand Enerparc

En Allemagne, Lhyfe vient d’officialiser un accord avec Enerparc afin d’implanter une unité de production d’hydrogène couplé à une centrale photovoltaïque.

Lhyfe trace sa route dans l’hydrogène. Déjà branchée aux éoliennes vendéennes, la PME française s’attaque désormais au solaire dans le cadre d’un accord conclu avec Enerparc, entreprise allemande basée à Hamnbourg.

Selon les termes de l’accord, Lhyfe construira un électrolyseur de 5 MW. Installé dans la ville de Luckau, celui-ci sera alimenté en électricité par une centrale solaire de 20 MW propriété d’Enerparc. Le démarrage du site est attendu fin 2023. A plein régime, il sera en mesure de produire jusqu’à 1 200 kilos d’hydrogène vert par jour qui permettra de couvrir les besoins de l’industrie et du transport du territoire.



 

« La création d’écosystèmes locaux pour l’hydrogène est une étape décisive dans l’atteinte de la neutralité climatique de nombreuses communes. En France et au Danemark, nous sommes déjà impliqués dans un grand nombre de projets. Maintenant, nous nous positionnons aussi largement en Allemagne » a indiqué Luc Graré, responsable des affaires internationales chez Lhyfe.

Pour Lhyfe, cet accord avec Enerparc n'est pas le premier signé en Allemagne. Il y a quelques semaines, la PME française officialisait un partenariat d’envergure pour la fourniture d’hydrogène vert aux futurs trains à pile à combustible de l’opérateur ferroviaire Deutsche Bahn.