Hydrotug : le premier remorqueur à moteur hydrogène au monde bientôt en service

Hydrotug : le premier remorqueur à moteur hydrogène au monde bientôt en service
Le port d'Anvers-Bruges se prépare à accueillir son premier remorqueur à hydrogène afin de devenir neutre sur le plan climatique.

Le port d'Anvers-Bruges accueillera au premier trimestre 2023 l'Hydrotug, son tout premier remorqueur à hydrogène. La première mise à l'eau du navire s'est déroulée le 16 mai au chantier naval d'Armón de Navia, en Espagne. Les travaux de construction restants sur le navire doivent être finalisés dans les prochains mois afin qu'il puisse être testé en mer plus tard dans l'année.

Le remorqueur peut stocker 415 kg d'hydrogène répartis dans six réservoirs. Il comporte deux moteurs BeHydro V12 bicarburant à vitesse moyenne qui peuvent être alimentés par de l'hydrogène ou un carburant classique. Conçus par CMB.Tech et ABC, ces moteurs fournissent chacun une puissance de 2 mégawatts.



Un port neutre au niveau carbone d'ici à 2050

"Le port d'Anvers a récemment fusionné avec celui de Bruges en une seule structure qui vise la neutralité carbone d'ici à 2050", a déclaré Rob Smeets, directeur des opérations du port. "Pour ce faire, nous employons diverses méthodes telles que la capture du carbone et l'usage de d'hydrogène, par exemple pour propulser des navires comme l'Hydrotug. Nous étudions également la mise en place d'un pipeline d'hydrogène afin de pouvoir utiliser autant d'énergie renouvelable que possible."

Annonces