Lexus présente son buggy à moteur hydrogène au Tokyo Auto Salon

Lexus présente son buggy à moteur hydrogène au Tokyo Auto Salon

Propulsé par un moteur à combustion hydrogène, le Lexus ROV vient de faire sa première apparition publique au Tokyo Auto Salon.

Le groupe Toyota poursuit ses réflexions autour de la technologie hydrogène. Longtemps concentré sur la pile à combustible, le constructeur s’intéresse désormais aux moteurs à hydrogène. Après les Corolla et Yaris H2 chez Toyota, c’est au tour de Lexus d’imaginer le futur de la technologie. Annoncé en fin d’année dernière, le Lexus ROV est présenté pour la première fois au public à l’occasion du Tokyo Auto Salon.


Moteur à hydrogène trois cylindres

Long de 3.1 m et large de 1.7 m, le ROV (Recreational Off Highway Vehicle) prend la forme d’un petit buggy bi-place à l’aspect luxueux.

Piloté par une boîte de vitesse à trois rapports, le buggy à hydrogène de Lexus embarque un petit moteur à combustion hydrogène trois cylindres de 1.0 l alimenté par des réservoirs « haute pression » dont les caractéristiques n’ont pas été précisées. Grâce à un simple bouton, il est possible de choisir entre fonctionnement deux ou quatre roues motrices.

En matière de performances, les annonces restent pour le moins succinctes. Idem sur le plan environnemental. S’il indique que l’eau reste la principale source d’émissions du moteur, le constructeur admet que son moteur émet également du CO2 en quantités marginales.

Limité à un simple concept, le Lexus ROV n’a pas vocation à entrer en production. Il témoigne toutefois des réflexions en cours du constructeur sur de nouveaux usages de la technologie hydrogène.

Annonces