Le nouveau Renault Master hydrogène en détail

Le nouveau Renault Master hydrogène en détail
Premier modèle issu de la co-entreprise formée en début d’année par Renault et Plug Power, le Master hydrogène annonce une autonomie de 500 kilomètres. Il sera lancé en 2022.

Annoncé en début d’année suite au lancement de Hyvia, co-entreprise réunissant Renault et Plug Power, le nouveau Master hydrogène se précise à travers un premier prototype baptisé Renault Master Van H2-TECH.

Jusqu’à 500 km d’autonomie

Grand fourgon dédié au transport de marchandises et de colis, le Master hydrogène propose 12 m3 de volume de chargement. Sa base est la même que le Renault Master électrique. Il hérite ainsi d’une batterie de 33 kWh complétée par une pile à combustible de 30 kW faisant office de prolongateur d’autonomie.

Afin de ne pas nuire à l’espace de chargement, les 4 réservoirs hydrogène sont directement placés sur le toit. Totalisant 6 kilos de capacité, ils permettent de porter l’autonomie globale à 500 km.


Un fourgon hydrogène made in France

Renault Master hydrogène sortira des usines Renault de Batilly (Meurthe et Moselle) avant d’être équipé sur toute la partie hydrogène par PVI, filiale de Renault, à Gretz-Armainvilliers, en Ile-de-France. Le moteur électrique est issu de Cléon tandis que l’assemblage de la pile à combustible débutera à Flins d’ici la fin de l’année. Également français, les réservoirs sont issus de l’industriel tricolore Faurecia.

Le Renault Master Van H2-TECH sera lancé courant 2022. A ce stade, ses tarifs n’ont pas été révélés.

Dans les mois à venir, deux autres prototypes seront présentés :
  • Master Châssis Cab H2-TECH : un grand fourgon doté d’un espace de chargement de 19m3 et d’une autonomie d’environ 250 km
  • Master Citybus H2-TECH : un minibus urbain pouvant transporter jusqu'à 15 passagers avec une autonomie d’environ 300 km

Aussi une station

Arborant une approche à 360°, Hyvia proposera tout un écosystème autour de son Master hydrogène. La jeune co-entreprise a ainsi présenté une première gamme de stations qui pourront être associées à une production d’hydrogène sur site par électrolyse.

Industrialisées à Flins, les solutions d’avitaillement d’Hyvia permettront de palier au manque de stations publiques. Elles seront proposées à l’achat ou à la location.