Une pile hydrogène française pour le futur championnat Extreme H

Une pile hydrogène française pour le futur championnat Extreme H
  Regroupant Michelin, Forvia et Stellantis, Symbio fournira les piles à combustible des voitures du futur championnat Extreme H. Symbio franchit une nouvelle étape en compétition. Déjà engagée dans le programme Mission H24, l’entreprise vient d’être retenue pour fournir les piles à combustible du championnat Extreme H. Dérivé de l’Extreme E, qui fait appel à des voitures électriques à batteries, le championnat Extreme H débutera en 2025 et mettra en compétition des véhicules tout-terrain à hydrogène. Conçus sur une plateforme unique, ces derniers utiliseront donc des piles hydrogène fournies par Symbio. Capables de développer 75 kW, ces dernières seront alimentées par de l’hydrogène vert.   « Chez Symbio, nous pensons que le sport automobile offre un laboratoire unique en conditions extrêmes et réelles nous permettant de tester et d'adapter notre technologie aux utilisations les plus intenses et les plus exigeantes » a indiqué Philippe Rosier, CEO de Symbio.


Un groupe de travail dédié
Pour préparer le lancement de la première saison du championnat, un groupe de travail technique sur l'hydrogène a été créé. Réunissant la FIA et Extreme H, celui-ci porte à la fois sur les piles à combustible et les systèmes de batteries qui seront utilisés dans les châssis de course de la première génération de véhicules. Les travaux portent également sur le transport, le stockage et la distribution de l'hydrogène lors de la compétition en tenant compte des implications en matière de sécurité.


Want to promote your activities to a French qualified professional audience?
Join our partners now to secure new business opportunities!
Learn more



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces