Rallye-Dakar : Philippe Croizon au volant de la voiture hydrogène de GCK

Rallye-Dakar : Philippe Croizon au volant de la voiture hydrogène de GCK
L'aventurier Philippe Croizon sera le pilote du GCK e-Blast H2, un véhicule de compétition à hydrogène qui prendra le départ du mythique Rallye-Dakar en janvier 2024.
 
Connu pour ses exploits sportifs, Philippe Croizon est également un fervent défenseur de l’hydrogène. Après une première participation au Rallye Dakar en 2017 avec un véhicule thermique, l’aventurier sera de retour en 2024, cette fois au volant d’un buggy hydrogène mis au point par GCK Motorsport, filiale du groupe Green Corp Konnection (GCK).
 
« Ensemble nous allons vaincre l’impossible en étant capable autrement. Je suis fier de relever ce défi à la fois sportif et technologique dans l'une des courses les plus difficiles au monde » a-t-il réagi.


Philippe Croizon au Dakar 2017
Amputé des quatre membres suite à un accident survenu en 1994, Philippe Croizon a déjà participé au Dakar en 2017
 

Sur la grille de départ en 2024

Révélé dans sa version définitive il y a quelques mois, le GCK e-Blast H2 est entré en phase d’essai. Il participera à quelques épreuves du Dakar 2023 avant d'être préparé spécialement pour Philippe Croizon qui participera à l’intégralité de la course en janvier 2024.
 
« C’est une immense fierté d’avoir Philippe Croizon comme coéquipier au sein de GCK Motorsport. J'ai participé suffisamment de fois au Dakar pour savoir que c'est la course la plus dure au monde. Je reste donc admiratif devant la volonté hors du commun et le parcours exceptionnel de Philippe » a déclaré Guerlain Chicherit, Président de GCK.
 

Une pile de 200 kW

Présenté comme un véritable laboratoire d’innovation, l’e-Blast H2 sera animé par une pile à combustible de 200 kW de puissance, la même que celle qui sera utilisée dans les futures dameuses à hydrogène de l’Alpe d’Huez. Celle-ci sera alimentée par 4 réservoirs certifiés R134 stockant 30 kilos d’hydrogène à 700 bars.
 
Pour Guerlain Chicherit, Président de GCK : « C’est une immense fierté d’avoir Philippe Croizon comme coéquipier au sein de GCK Motorsport. J'ai participé suffisamment de fois au Dakar pour savoir que c'est la course la plus dure au monde. Je reste donc admiratif devant la volonté hors du commun et le parcours exceptionnel de Philippe. A travers lui, le Groupe GCK démontre une nouvelle fois ses valeurs de dépassement et d’innovation qui sont au coeur de notre projet industriel. »

Annonces