Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Un réseau de stations hydrogène pour la Nouvelle-Zélande

Un réseau de stations hydrogène pour la Nouvelle-Zélande
A l’origine petites entreprises familiales, aujourd’hui portées toutes les 2 par une forte croissance, Hiringa et Waitomo partenaires espèrent participer au développement de la mobilité durable en créant sur le territoire le premier réseau de stations d’avitaillement en hydrogène obtenu de sources renouvelables.
 

65 stations Waitomo

Créé il y a plus de 70 ans, le groupe Waitomo est désormais à la tête de 65 stations-service dont la liste ne cesse de s’allonger. Ces points de vente multi-carburants sont répartis sur les 2 îles principales qui composent la Nouvelle Zélande, mais sur un territoire qui se limite à Paihia au Nord et à Christchurch au Sud. Certains d’entre eux ont déjà été identifiés pour recevoir un distributeur d’hydrogène vert. Mais la carte dressée par les 2 partenaires prévoit l’ouverture de 20 nouvelles stations-service hors de ce cadre.
 

Une évidence

Petit-fils de « l’ajout de solutions de carburants alternatifs à faibles émissions à notre réseau est une évidence ». L’actuel Les opportunités passionnantes qu’offre la technologie de l’hydrogène vert nous permettent de réaliser cela », se réjouit-il.

Situation symbolique

Basée à Taranaki, sur l’île Nord, et en plein milieu du territoire couvert par le groupe Waitomo, Hiringa Energy est la première entreprise en Nouvelle-Zélande entièrement dédiée à la fourniture d’hydrogène vert. Elle livre aussi bien les filières industrielles que le secteur public ou encore les opérateurs de transport.
 
Selon les termes de l’accord conclu, elle participera à la désignation des points d’avitaillement en hydrogène et du calendrier de mise en service des distributeurs qui débute en 2020. 

Technologie clé

Pour Andrew Clennett, PDG et co-fondateur de Hiringa Energy, « l’hydrogène est la technologie clé qui permettra aux flottes de véhicules lourds de rester sur la route - une solution d’énergie propre et grand public qui peut avoir un réel impact sur la réduction de nos émissions liées aux transports ». En Nouvelle-Zélande, le fret ne représente que 4% du nombre des véhicules en circulation, mais il est responsable de plus de 25% des émissions totales.

Contributions et partenariats

Hiringa Energy imaginait depuis quelque temps le développement de points d’avitaillement en hydrogène vert. « Mais nous ne pouvons pas le faire par nous-mêmes », explique Andrew Clennett qui espère que d’autres partenaires se joindront au mouvement créé avec Waitomo. Il prévient cependant : « Fournir des solutions à fort impact et commercialement viables pour réduire les émissions nécessitera des contributions et un partenariat entre le gouvernement, les villes, les régions et les entreprises privées ».