Bientôt des piles à combustible pour recharger les voitures électriques

Bientôt des piles à combustible pour recharger les voitures électriques
ABB vient de commander à AFC Energy le premier système de piles à combustible à hydrogène alcalines destiné à recharger des véhicules électriques à haute puissance. Destiné à pallier les problèmes de connectivités sur certains réseaux, il sera livré au premier trimestre 2023.

Spécialiste de la charge rapide, ABB passe à l'hydrogène. Après une première série de tests lancée l'an dernier, le groupe suédo-suisse vient d'officialiser auprès de l'entreprise britannique AFC Energy une commande de 4,77 millions d'euros pour l'acquisition de système hydrogène censés alimenter ses bornes de recharge haute puissance dans des zones possédant peu (ou pas) de connectivité au réseau.



Une technologie novatrice

Appartenant à la série "S", ce générateur de 200 kilowatts pourra fonctionner grâce à de l'hydrogène ou de l'ammoniac. Il utilisera une nouvelle technologie baptisée AEM (membrane échangeuse d'anions) conçue par AFC Energy et sera installé à l'intérieur d'un caisson d'une longueur de 3 mètres. Au delà des applications envisagées pour la voiture électrique, la solution pourra également servir à fournir de l'énergie aux navires, à alimenter des centres de données ou être employé par les marchés énergétiques hors réseau.

"L'usage de véhicules électriques devient de plus en plus répandu sur la planète", affirme Frank Muehlon, président de la branche "E-mobility" d'ABB. "Cela entraîne donc inévitablement une demande de solutions de recharge performantes, particulièrement au sein des régions non reliées au réseau ou dotées d'un réseau très limité. Les piles à combustible à hydrogène zéro émission d'AFC Energy peuvent justement répondre à ce besoin croissant."