Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Belgique : E-trucks va construire cinq camions bennes à hydrogène

Belgique : E-trucks va construire cinq camions bennes à hydrogène
E-Trucks Europe, un fabricant de véhicules utilitaires à hydrogène, a commandé cinq systèmes de piles à combustible HyRange à Proton Motor. Objectif : équiper cinq véhicules destinés à la collecte des déchets ménagers, dans le cadre du projet européen REVIVE.
 
Entre 2018 et 2021, quinze camions à ordures doivent être déployés sur huit sites en Europe par REVIVE (pour Refuse Vehicle Innovation and Validation in Europe). Financé par l’Union Européenne, ce consortium vise à favoriser le développement de l'hydrogène pour les activités de collecte d'ordures ménagères. Se donnant les moyens de ses objectifs, il vient de franchir une nouvelle étape en annonçant un accord avec Proton Motor.
 
Dans ce cadre, Proton Motor Fuel Cell GmbH, doit fournir prochainement un premier lot de cinq exemplaires (sur quatorze prévus) de son moteur HyRange  à E-Trucks Europe.  Breda, Helmond, Amsterdam, Groningue, Roosendaal, Anvers, Bozen et Meran dans le Tyrol du Sud serviront de territoires d’expérimentation.
 

Une pile à hydrogène très sollicitée

C’est l’adaptabilité et la modularité du HyRange qui ont séduit les acteurs de REVIVE et en particulier E-Trucks.  Néanmoins, deux autres moteurs à hydrogène devraient faire, eux aussi, l’objet d’un test grandeur nature, le châssis de base restant un modèle DAF. Le développement de ces véhicules et leur exploitation en conditions réelles devraient permettre d’accomplir des progrès rapides dans leur conception et leur maintenance. Le cycle de service d’un camion à ordures est particulièrement exigeant. Très consommateurs en énergie, les multiples arrêts et redémarrages vont sur-solliciter la pile à hydrogène.
 
Grâce à ce travail commun les équipementiers du secteur espèrent pouvoir rapidement déployer, de manière industrielle, la fabrication des camions de collecte des ordures ménagères. Un marché très important au regard des engagements «zéro émission» de l’Union Européenne, et pour lequel la demande en provenance des collectivités territoriales est, d’ores et déjà, en croissance forte.