BMW débute la production de piles à combustible pour son futur SUV à hydrogène

BMW débute la production de piles à combustible pour son futur SUV à hydrogène

A Munich, BMW vient d’entamer la production des piles à combustible qui équiperont les premières séries du iX5 hydrogène.

Chez BMW, on ne met pas tous ses œufs dans le même panier. Si elle continue à travailler au développement de sa gamme électrique à batteries, la marque allemande mise également sur la technologie hydrogène. Avant une production en grande série qui pourrait débuter dès 2025, le constructeur entamera cette année la fabrication d’une première série du iX5 à hydrogène.




Développée en partenariat avec Toyota, la pile à combustible du iX5 à hydrogène offre 125 kW de puissance. Elle vient d’entamer son industrialisation au centre de compétence BMW de Munich, en Allemagne. Associée à un moteur électrique de 275 kW (374 ch), cette pile sera alimentée par deux réservoirs stockant 6 kilos d’hydrogène à 700 bars. L’autonomie est donnée pour 500 kilomètres avec un plein.

"Nous avons réussi à plus que doubler la puissance de notre pile à combustible de seconde génération, tandis que le poids et la taille ont tous deux considérablement diminué" a souligné Frank Weber, en charge de la division développement du constructeur. 

Les premières séries du BMX iX5 Hydrogen devraient être construites cette année. Destinées à préparer une production à plus grande échelle, elles seront testées par différents clients de la marque à travers le monde.

"Nous pensons que les véhicules à hydrogène sont idéalement placés sur le plan technologique pour se positionner aux côtés des véhicules électriques à batterie et compléter le tableau de la mobilité électrique" a déclaré Oliver Zipse, président de BMW.




 

Annonces