Les camions à moteur hydrogène deux fois moins bruyants que leurs homologues diesel

Les camions à moteur hydrogène deux fois moins bruyants que leurs homologues diesel
Dans le cadre d'une étude sur la mobilité logistique, l'Institut Fraunhofer a mesuré les émissions sonores de poids- lourds à faible vitesse et lors de manœuvres. Les résultats globaux ne seront connus qu’au printemps 2024, mais il ressort déjà que parmi les modèles sélectionnés, le 18 tonnes équipé du moteur hydrogène Keyou est deux fois moins bruyant qu’un poids-lourd diesel de taille équivalente.
 
En complément de la pile à combustible, le moteur à combustion hydrogène est régulièrement cité comme un des outils principaux de décarbonation de la logistique dite du « dernier kilomètre » (la desserte des centres-villes). Notamment compte tenu de ses très faibles rejets en oxyde d’azote et de l’absence de dégagement de CO2. Cependant, la question d’éventuelles nuisances sonores est tout aussi cruciale, au regard de la forte concentration de l’habitat au cœur des villes.
 
Comme le souligne Daniela. Kirsch, chef de projet chez Fraunhofer IML, « en Allemagne, il n'existe actuellement ni aperçu du marché ni données standardisées sur les émissions sonores des véhicules utilitaires à propulsion alternative utilisés dans la logistique ». C’est la raison pour laquelle l’Institut Fraunhofer a décidé de plancher sur le sujet, avec en ligne de mire le développement d’une future réglementation sur le sujet, comme dans certains autres pays européens. Les Pays-Bas, par exemple, avec la certification PIEK, ont imposé que, pour desservir un centre-ville de nuit, les camions doivent respecter un seuil maximal d’émissions sonores.
 
Les premiers résultats communiqués par le fabricant de moteurs hydrogène Keyou, qui a vu un camion équipé de son groupe motopropulseur testé parmi les premiers, soulignent que les motorisations hydrogène génèrent très peu de nuisances sonores : deux fois moins qu’un poids-lourd diesel !
 

A peine plus bruyant qu’un camion électrique

Comme le rapporte Michael Wirtz, chef de projet pour les mesures chez Peutz Consult GmbH (cabinet de consultants associé dans la recherche), « les mesures du camion équipé d'un moteur à hydrogène ont montré un niveau inférieur d'environ 11 dB pour le passage constant à 20 km/h, par rapport à son homologue diesel. Mieux ! Avec un niveau de puissance sonore d'environ 49 dB(A)/m à 20 km/ h, le camion à hydrogène est seulement 1 dB plus bruyant qu’une voiture de tourisme ».




Autre surprise, et de taille, le prototype équipé du moteur Keyou s’est avéré à peine plus bruyant qu’un camion électrique ! Michaël Wirtz en est lui-même surpris : « nos mesures n'ont pratiquement montré aucune différence entre les camions à hydrogène et les camions électriques, en particulier lors de dépassements constants dans la plage de vitesse inférieure de jusqu'à 30 km/h. Il s'agit d'un résultat impressionnant étant donné que les véhicules électriques émettent nettement moins de bruit de roulement que les moteurs à combustion conventionnels, en particulier à basse vitesse, jusqu'à 35 km/h ».
 
Reste désormais à attendre la publication des résultats complets de l’étude, prévue au printemps 2024, pour confirmer ces premières analyses...
 
 

Want to promote your activities to a French qualified professional audience?
Join our partners now to secure new business opportunities!
Learn more



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces