Hyzon va livrer une flotte d'autocars à hydrogène en Australie

Hyzon va livrer une flotte d'autocars à hydrogène en Australie
Hyzon Motors s’apprête à fournir 10 bus à hydrogène à Fortescue Metals Group, groupe minier australien. Les essais réalisés dans le bush se sont montrés concluants. Malgré des températures estivales avoisinant les 45° C, le véhicule de test a pu atteindre régulièrement les 800 kilomètres d’autonomie.
 
« La région de Pilbara est l'une des zones minières les plus rudes d'Australie. Nos autocars peuvent affronter le terrain accidenté, et la technologie de l'hydrogène peut servir d'alternative viable à la mobilité commerciale traditionnelle, même dans les régions les plus difficiles du globe ». Craig Knight, PDG d'Hyzon, est particulièrement satisfait, à la veille de l’introduction de la société en bourse aux Etats-Unis, d’avoir démontré la capacité d’utilisation de son bus en conditions extrêmes.
 
En effet, les essais réalisés pour le compte de Fortescue Metals Group, dans le désertique paysage minier de l'Australie occidentale, lui ont permis de démontrer que ses véhicules à pile à combustible pouvaient atteindre jusqu’à 800 kilomètres d’autonomie. Un test grandeur nature (plus de 15.000 kilomètres) passé avec succès qui a amené Fortescue Metals Group à commander 10 autocars Hyzon pour le centre minier de Christmas Creek.
 
Engagée dans un plan de décarbonation progressive de son activité, avec un objectif de neutralité carbone d’ici 2030, la société australienne va remplacer une flotte de véhicules diesel destinés au transport de ses salariés sur les sites miniers éloignés. Elle offre ainsi à Hyzon sa future vitrine mondiale, lui permettant de fournir prochainement la première flotte de bus hydrogène au monde.