Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Mission H24 : Carlos Tavares au volant du prototype de course à hydrogène

Mission H24 : Carlos Tavares au volant du prototype de course à hydrogène
Le patron du groupe PSA a pu prendre le volant du prototype hydrogène Mission H24 pour quelques tours de piste sur l’autodrome de Linas-Montlhéry.
 
A pied d’œuvre pour préparer l’introduction d’une première catégorie hydrogène pour les 24 Heures du Mans, l’ACO et GreenGT ont reçu le 24 juillet dernier la visite d’un invité de marque. Patron du groupe PSA, Carlos Tavares a pu découvrir à titre privé le prototype Missionh24 sur l’autodrome de Linas-Montlhéry. Après avoir commencé sa journée d’essais par quelques tours réalisés en passager à côté de Norman Nato, le pilote de développement de performance de MissonH24, il a pu effectuer plusieurs tours seul à bord.


 
« Je suis un passionné d’automobile, un passionné de course automobile et un passionné de technologie. Bien sûr, le chemin sur lequel le programme MissionH24 avance est jalonné de nombreuses étapes qu’il va falloir franchir avec succès. Mais ce projet démontre que la solution électrique-hydrogène est une réalité tangible et prometteuse » a déclaré Carlos Tavares au terme de sa session d'essai. « La LMPH2G est une vraie voiture de course, avec des accélérations remarquables, une aérodynamique efficace, un comportement très sain. Mais c’est une voiture de demain et il faut aussi apprendre à travailler avec le générateur électrique-hydrogène, à gérer le freinage qui est évidemment une phase de ralentissement de la voiture, mais aussi de récupération d’énergie. Tout cela rend le pilotage passionnant ! La voie est tracée et, d’ici peu, je vous assure que nous serons nombreux à vouloir nous installer à bord de cette voiture et des suivantes… » a-t-il poursuivi.
 
«  A titre privé, Carlos Tavares a été proche du programme MissionH24 dès son lancement. Nous lui avions présenté la LMPH2G lorsqu’elle était en construction. Son intérêt avait été immédiat et nous lui avions donc proposé d’en prendre le volant. L’analyse qu’il porte sur notre travail après ses quelques dizaines de kilomètres de découverte en piste est très importante » a complété Jean-Michel Bouresche, responsable des opérations du programme MissionH24.