Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Portugal : le gouvernement investit 7 milliards d'euros pour le développement de l'hydrogène

Portugal : le gouvernement investit 7 milliards d'euros pour le développement de l'hydrogène
D’ici 2030, le Portugal souhaite que l’hydrogène représente 5%  de l’énergie consommée par le transport routier. Outre la construction d’un électrolyseur d’une puissance de 1 GW, adossé à une ferme solaire d’une capacité équivalente, pour un coût de prés de 500 millions d’euros ; le gouvernement compte débloquer 6,5 milliards d’euros supplémentaires dans de nombreuses mesures complémentaires.
 
« Produire de l'hydrogène au Portugal peut être très bon marché et les pipelines existants au Portugal sont prêts à 70 % à distribuer de l'hydrogène ». Pour Matos Fernandes, Ministre portugais de l'Environnement et de l'Action climatique,  l’option pour le développement du carburant pour piles à combustible est une évidence.

Ce d’autant que, compte-tenu des engagements du Portugal en termes de réduction des gaz à effet de serre, d’ici 2030, 47 % de la consommation finale d'énergie devra provenir de sources renouvelables tout en réduisant sa dépendance énergétique à 65 % . Le plan EN-H2 doit concourir à ce double objectif en impulsant une dynamique forte.
 
Le projet phare de construction d’une unité de production d’hydrogène de 1GW dans le port de Sines pour un montant de 500 millions d’euros, retient certes particulièrement l’attention mais c’est surtout via le soutien aux initiatives privées que le gouvernement compte favoriser le développement de la filière. Prés de 85 % des 7 milliards d’euros investis devraient être destinés à la mise en place de financement d’accompagnement de projets. A travers EN-H2, le gouvernement souhaite «donner un cadre et une vision solides à tous les promoteurs ayant des projets d'hydrogène en cours ou à un stade précoce, leur permettant de les consolider dans une stratégie plus large et plus cohérente».