Tevva et Vattenfall vont lancer des camions à prolongateur d'autonomie hydrogène

Tevva et Vattenfall vont lancer des camions à prolongateur d'autonomie hydrogène
Le constructeur britannique Tevva de camions électriques compte proposer à ses clients une solution tout compris pour une mobilité entièrement décarbonée.
 
Entreprise suédoise de production et distribution d’énergie, Vattenfall exploite actuellement plus de 22 000 points de recharge pour véhicules électriques sur son territoire, mais aussi aux Pays-Bas, en Allemagne et en Norvège. Elle vient de signer un protocole d’accord avec le constructeur de camions électriques Tevva Motors afin de proposer aux transporteurs une offre complète et certifiée pour une mobilité décarbonée. En plus des véhicules, la formule comprendrait la fourniture des infrastructures pour disposer d’électricité et d’hydrogène d’origine renouvelable.

7,5 à 19 tonnes

Le rayon d’action des camions électriques 7,5 à 19 tonnes de Tevva est d’environ 150 kilomètres. Depuis des années, le constructeur britannique propose un prolongateur d’autonomie pour aller plus loin avant de passer par une borne de recharge. Initialement, cet équipement fonctionnait avec un carburant classique. Désormais, c’est une pile à combustible hydrogène qui devrait jouer ce rôle.

Tevva Motors reste cependant très avare en détails concernant cette nouvelle solution, à peine esquissée dans le communiqué révélant son rapprochement avec Vattenfall. Ce dernier profite cependant du document pour préciser qu’il est prêt à fournir en énergie verte les d’électrolyseurs. Fin février dernier, le constructeur a annoncé avoir bouclé une levée de fonds d’un peu plus de 10 millions d’euros afin de poursuivre le développement de ses véhicules à prolongateur d’autonomie.
 

Power as a service

« Power-as-a-Service » : c’est le nom de la solution sur laquelle planchent actuellement les 2 partenaires. L’idée est d’éviter aux entreprises d’avoir à s’équiper en coûteuses infrastructures pour le ravitaillement en énergie.
 
On peut donc en déduire que des bornes de recharge électriques figurent dans le pack, associées avec un contrat de fourniture en électricité verte garanti par des certificats d’origine. Pour les sociétés qui auront fait le choix de l’option pile à combustible en prolongateur d’autonomie, on imagine alors une petite station de production d’hydrogène, du style de celles développées par Atawey, en Savoie. Le petit électrolyseur au sein de la structure bénéficierait de même d’une électricité obtenue de sources renouvelables (éolien, solaire).