Cette ancienne centrale à charbon va produire de l'hydrogène vert

Cette ancienne centrale à charbon va produire de l'hydrogène vert
Situé en périphérie de Hambourg, le site de la centrale électrique à charbon de Moorburg devrait être convertit en usine de production d’hydrogène vert d’une capacité de cent mégawatts.
 
Les projets hydrogène se multiplient chez les acteurs européens de l’énergie. Alors le danois Orsted compte exploiter l'énergie éolienne offshore pour produire de l'hydrogène vert, un nouveau projet s'apprête à voir le jour en Allemagne. Basé à Hambourg, celui-ci réunit Vattenfall, Shell, Mitsubishi Heavy Industries et le fournisseur de chaleur municipal Wärme Hamburg. Objectif : développer un « méga-électrolyseur » sur le site d’une ancienne centrale électrique d’ici 2025.
 
Grâce à l’installation de champs éoliens et d’une centrale solaire, les partenaires de l’opération devraient exploiter l’énergie verte, nécessaire à l’électrolyse de l’eau (ce qui permet de séparer oxygène et hydrogène), pour produire de l’hydrogène en quantité importante (l’équivalent de cent mégawatts !).
 
Le démarrage du projet est désormais subordonné à l’obtention d’une subvention européenne, mais il témoigne du réel virage pris par l’Allemagne dans la conversion de son mix énergétique. L’abandon du charbon est bien entériné pour d’autres sources d’énergie, parmi lesquelles l’hydrogène a une place importante. Même le directeur général des opérations de Shell en Allemagne, Fabian Ziegler, en est convaincu : «à l'avenir, l'hydrogène vert jouera un rôle très important dans le système énergétique et donc aussi pour nous ».