Camion hydrogène : le Mercedes GenH2 valide ses premiers tests en haute altitude

Camion hydrogène : le Mercedes GenH2 valide ses premiers tests en haute altitude
Prototype de poids lourd à hydrogène conçu par Mercedes-Benz, le GenH2 vient de réussir ses premiers tests en haute altitude. Il est ainsi parvenu à franchir le col du Brenner, l'une des principales voies d'acheminement des marchandises en Europe.

En 2019, près de quarante millions de tonnes de marchandises ont été acheminées par camion via cette route à quatre voies localisée à une altitude atteignant parfois 1370 m à la frontière entre l'Italie et l'Autriche.

Au cours des tests qui ont duré 7 jours, le Mercedes GenH2 a traversé plusieurs fois le col du Brenner avec une charge sur le tronçon d'autoroute de 120 km qui relie Bolzano (Italie) à Innsbruck (Autriche). L'une des étapes importantes des essais a été la conduite du véhicule sur le col du Penser Joch, lequel culmine à une altitude de 2211 m.




La commune italienne de Bolzano a fait office de base pour ces tests car elle possède une station d'hydrogène gérée par H2 South Tyrol. La configuration géographique de la région est parfaite pour une évaluation des performances des systèmes de piles à hydrogène à divers niveaux d'altitude. D'autres tests en zones montagneuses sont par ailleurs prévus pour 2023...

Mercedes-Benz poursuit avec ce projet sa double stratégie d'électrification de son portefeuille axée sur des moteurs à batterie et à hydrogène. Son GenH2 est destiné à des applications souples, exigeantes et à longue distance dans le secteur du transport lourd. Pour répondre à ces exigences, le constructeur allemand souhaite doter le véhicule d'une autonomie d'au moins 1000 km. Sa production en série débutera entre 2025 et 2030.





Mercedes GenH2

Présenté en septembre 2020, le tracteur routier Mercedes-Benz GenH2 ressemble davantage à un concept sans lendemain qu'à un modèle proche de la série.

Annonces