Cummins va équiper en électrolyseurs la station hydrogène multimodale du port d'Anvers

Cummins va équiper en électrolyseurs la station hydrogène multimodale du port d'Anvers
Le port d'Anvers, en Belgique, accueillera fin 2021 une station-service hydrogène capable de fournir simultanément du combustible aux navires, voitures, camions et clients industriels. Première mondiale, par sa capacité à ravitailler une multitude de véhicules terrestres, des bateaux, mais aussi par la possibilité qu’elle offre de remplir des citernes poids-lourds ; elle sera dotée d’électrolyseurs Cummins qui produiront l’hydrogène sur place.
 
Si Cummins a déjà équipé près d’une soixantaine de stations-service à travers le monde, celle d’Anvers a la particularité d’être l’une des plus grosses à ce jour : des électrolyseurs PEM Cummins HyLYZER-250, d’une capacité de 1,2 MW, sont assemblés pour produire plus de 20 MW.  Un seul électrolyseur de 1 MW pouvant générer plus de 400 kilogrammes d'hydrogène par jour (l’équivalent de la consommation en 950 kilomètres de 16 poids-lourds), la station anversoise pourra donc sans difficulté répondre à la demande.


 
À Anvers, le ravitaillement sera rapide et simple (distribution à 700 bars pour les voitures et 350 bars pour les bus et les camions). En plus de la station-service, le site sera équipé de deux quais pour remorques qui pourront être utilisés pour transporter l'hydrogène excédentaire vers d’autres lieux.

L’hydrogène produit pourrait même être totalement vert sous réserve que les électrolyseurs soient alimentés par des sources d'énergies renouvelables (éolienne, solaire ou hydroélectrique). C’est le but de Cummins qui concentre son développement sur des solutions technologiques dont l’impact environnemental est en phase avec les accords de Paris sur le climat. Dans cet esprit, l’entreprise a publié, en 2019, PLANET 2050, son plan stratégique pour tenir l’objectif de neutralité carbone de ses produits d'ici 2050.