Pour Honda, l'hydrogène sera la prochaine étape après la voiture électrique

Pour Honda, l'hydrogène sera la prochaine étape après la voiture électrique
Honda affirme que les voitures à pile à combustible seront la « prochaine étape » après les véhicules électriques à batteries. Mais pas pour tout de suite…

Malgré l’abandon en 2021 de la Clarity FCEV, Honda croit toujours à la voiture à hydrogène. Alors qu’il s’apprête à lancer sur certains marchés la version à hydrogène de son SUV CR-V, développé en partenariat avec General Motors, le constructeur nippon estime que les voitures à hydrogène pourraient constituer la "prochaine étape" après les voitures électriques à batteries. 

« Ce que j'ai en tête, c'est que l'ère des véhicules électriques [à batterie] passe en premier, et que la prochaine phase concerne les voitures à pile à combustible » a déclaré Inoue Katsushi, en charge des projets d’électrification d’Honda, lors d’une interview accordée à nos confrères d’Autocar. Ce dernier accorde toutefois que « l’ère des piles à combustible pourrait prendre du temps », jugeant 2040 plus réaliste que 2030. Un horizon qui colle avec les ambitions du constructeur qui prévoit que 100 % de ses ventes seront électriques ou hydrogène en 2040, sans donner à ce stade la répartition entre les deux énergies.
 
Retour sur l’échec de la Clarity à hydrogène

Inoue Katsushi est revenu sur l’échec de la Clarity FCEV dont la commercialisation a été interrompue en 2021, faute de succès sur le marché. « À cette époque, l'infrastructure n'était pas assez bonne, il s'agissait d'un modèle expérimental et le coût était trop élevé », a-t-il reconnu, précisant que la future pile « nouvelle génération » du constructeur sera plus compétitive.

Les poids lourds et les utilitaires avant la voiture particulière

Comme d’autres constructeurs, Honda cherche à présent à s’attaquer à d’autres marchés que la voiture particulière. C’est notamment le cas du poids lourd où le constructeur s’est associé à Isuzu pour expérimenter un premier modèle, le Giga Fuel Cell, dont le lancement commercial est prévu pour 2027. Une approche « flotte » qui permet de palier les problématiques d’infrastructures tout en « amorçant » le marché de la voiture particulière.  




« Le secteur des véhicules utilitaires va démarrer plus tôt – nous l'avons déjà commencé en Chine et dans d'autres pays » précise le représentant d’Honda. « Les véhicules de tourisme seront concernés plus tard » estime-t-il.

Une position qui n’empêche pas le constructeur de continuer à travailler sur la voiture particulière avec le lancement cette année du Honda CR-V à hydrogène aux Etats-Unis et au Japon. Si la marque ne donne pas d'objectifs en matière de volumes de production, on s’attend à une approche similaire à celle de BMW avec le iX5 hydrogène, limité à de la petite série.
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces