Hydrogène : Stellantis prévoit des picks-up et des grands utilitaires

Hydrogène : Stellantis prévoit des picks-up et des grands utilitaires
Si aucune voiture particulière à hydrogène n’est encore dans les plans de Stellantis, le groupe issu de la fusion entre Fiat et PSA entend étendre sa gamme professionnelle. Au programme : des utilitaires gros volumes et une première série de picks-up.

Premier plan stratégique de Stellantis, « Dare Forward 2030 » a été présenté ce mardi 1er mars par Carlos Tavares. Souhaitant réduire de 50 % ses émissions carbone d’ici fin 2030, le groupe mise énormément sur l’électrique à batteries mais pas seulement. Dans le domaine de l’hydrogène, Stellantis précise les prochaines étapes de sa feuille de route.

De grands fourgons à hydrogène dès 2024

Alors qu’il vient de lancer une première gamme de petits utilitaires à pile à combustible à travers les marques Peugeot, Opel et Citroën, le constructeur annonce vouloir intégrer sa technologie hydrogène au sein de ses grands utilitaires dès 2024. Sur sa présentation, le constructeur laisse notamment entrevoir l’arrivée d’un Fiat Ducato à hydrogène. Compte tenu des synergies souhaitées par le groupe, les Citroën Jumper et Peugeot Boxer auront probablement droit à des variantes similaires.

Viser le marché américain

Si l’Europe a la primeur de la nouvelle offre hydrogène du constructeur, les premières livraisons sont attendues aux Etats-Unis dès 2025.

Outre les utilitaires, Stellantis prévoit aussi d’intégrer sa technologie hydrogène dans les picks-up avec un lancement prévu dans la seconde moitié de la décennie.

Des objectifs modestes

Pour Stellantis, le véhicule hydrogène restera un marché de niche au cours des prochaines années. Alors qu’il table sur un millier d’unités vendues par an au cours des prochaines années, le constructeur espère atteindre une capacité annuelle de 10 000 véhicules à horizon 2024.