Nikola, Iveco et OGE s'associent pour développer les infrastructures hydrogène en Allemagne

Nikola, Iveco et OGE s'associent pour développer les infrastructures hydrogène en Allemagne
Nikola, Iveco et OGE viennent d’annoncer la signature d’une lettre d’intention portant sur la mise en place d’une structure commerciale pour le transport de l'hydrogène via un réseau de pipelines, depuis les sites de production jusqu'aux stations de ravitaillement.
 
Partenaires depuis fin 2019, Nikola et Iveco avancent main dans la main pour proposer en Europe une première offre de camions à hydrogène et ce malgré les difficultés rencontrées par le constructeur américain. Afin de mettre en place les infrastructures essentielles au développement de la filière, les deux partenaires viennent d’annoncer la signature d’une lettre d’intention avec OGE, propriétaire et exploitant d'un réseau d'infrastructures de gaz naturel de 12 000 km en Allemagne.

Le principal objectif de cette collaboration est d’étudier le développement de nouvelles de solution pour le transport et le ravitaillement en hydrogène en Allemagne. OGE évoque ainsi la mise en place de pipelines pour faciliter le transport du carburant entre les sites de production et de distribution.
 
« Nous sommes convaincus que cette collaboration va donner naissance à une solution de ravitaillement en carburant à long terme, extrêmement intéressante qui, selon nous, fera progresser l'industrie et permettra l'adoption des technologies FCEV à l’échelle mondiale » a déclaré Pablo Koziner, Président de l'énergie et des activités commerciales de Nikola.
 
A ce stade, les trois partenaires ne précisent pas les objectifs chiffrés de ce partenariat. On sait néanmoins que Nikola et Iveco ambitionnent de déployer 70 stations d’avitaillement à travers l’Europe d’ici à 2030. Les premières installations sont attendues à partir de 2022, soit un an avant le lancement du premier camion à hydrogène des deux constructeurs.