Avec RHYn, GRTgaz lance son premier couloir hydrogène en Alsace

Avec RHYn, GRTgaz lance son premier couloir hydrogène en Alsace
​GRTgaz vient d’annoncer le lancement du deuxième projet de réseau de transport d’hydrogène en France. Baptisé RHYn (Rhine HYdrogen Network), celui-ci connectera la zone de Dessenheim à l’agglomération de Mulhouse et à Ottmarsheim, en Alsace, pour assurer leurs besoins d’hydrogène carburant.

Pour ce projet d’envergure qui devrait se terminer en 2028, GRTgaz va convertir 60 km de canalisations de gaz naturel existantes et en construire de nouvelles sur 40 km. Ce nouveau corridor hydrogène de 100 km pourra transporter 125 000 tonnes d’hydrogène par an, ce qui permettra d’éviter 1 million de tonnes d’émissions de CO2 chaque année.

La première phase du projet RHYn favorisera l’écosystème hydrogène du Rhin Supérieur en connectant Dessenheim, la zone industrielle de Chalampé-Ottmarsheim et l’agglomération de Mulhouse. D’autres phases suivront, étendant ce réseau au sud vers Bâle et au nord vers Marckolsheim.






« Le projet RHYn contribue au déploiement des politiques de la transition énergétique du territoire du Grand Est et au renforcement de son attractivité économique et industrielle », indique GRTgaz dans un communiqué. « Il apporte de nouvelles opportunités pour la décarbonation de l’industrie locale et ouvre une voie au déploiement efficace de tous les modes de mobilité vers tels qu’envisagés par la Stratégie Hydrogène pour le Grand Est. »

RHYn s’inscrit dans le projet de dorsale hydrogène européenne, qui ambitionne d’assurer la sécurité d’approvisionnement et de créer un marché commun européen de l’hydrogène. En France, GRTgaz travaille au développement d’environ 1 000 km d’hydrogène d'ici à 2030, notamment par le projet mosaHYc entre la Moselle, la Sarre et le Luxembourg.

Annonces