Siemens et Transdev vont tester un train à hydrogène en Bavière

Siemens et Transdev vont tester un train à hydrogène en Bavière
Financé par l’Etat de Bavière, ce projet de train à hydrogène réuni Siemens Mobility et Transdev. Les tests débuteront à compter de mi-2023.

En Allemagne, le train à hydrogène se développe à grande vitesse. Alors que des premières expérimentations ont déjà eu lieu dans le pays, l’Etat de Bavière vient d’annoncer la signature d’un protocole d’accord avec Siemens Mobility et Transdev pour le lancement d’un test grandeur nature.

Développé sur la base de la plateforme Mireo Plus H de Siemens Mobility, ce train à hydrogène pourra circuler sur des lignes sans caténaire, principalement sur la liaison Augsbourg-Füssen.

Afin de ne pas réduire l’habitabilité à bord, les principaux composants hydrogène, dont deux piles à combustibles, seront montés sur le toit. Le système sera complété par des batteries de dernière génération fournies par Saft et situées dans le plancher.

Premiers tests en 2023

Doté d’une autonomie de 800 km, ce nouveau train à hydrogène sera présenté au public au printemps 2022.

Etalés sur 30 mois, les tests débuteront à compter de mi-2023. D’abord expérimenté à vide, il embarquera ses premiers passagers en janvier 2024.