Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

50 nouveaux autobus à hydrogène aux Pays-Bas

50 nouveaux autobus à hydrogène aux Pays-Bas
Les transports en commun néerlandais intensifient leur transition vers la mobilité hydrogène : cinquante nouveaux autobus à pile à combustible traverseront les provinces de Groningue, Drenthe et Hollande-Méridionale d’ici 2021.
 
Si le pays ne compte aujourd'hui que 8 bus à hydrogène en circulation, les autorités hollandaises ont décidé d’accélérer le processus, comme l’a annoncé la ministre de l’Environnement et du Logement Stientje van Veldhoven : « Les moteurs à hydrogène sont une solution d’avenir pour les moyens de transport lourds tels que les autobus et les camions. Ils permettent un grand rayon d'action, sans alourdir le climat et la qualité de l'air. » Mme van Veldhoven reconnaît toutefois que « de nos jours, il y a peu de stations d’avitaillement à hydrogène, mais c'est bien sûr une histoire d'œuf et de poule ! Ces 50 bus sont le coup de pouce dont nous avons tous besoin pour rouler à l'hydrogène ».
 

Un projet encadré par l’Union Européenne

L’accord de coordination entre les trois provinces a été signé de manière symbolique, sur un bus à hydrogène garé sur la plateforme de la gare centrale de la Haye, capitale de la province de Hollande-Méridionale. C’est ici que 40% des futurs autobus circuleront, afin de garder la région facilement accessible et innovante en matière de transports durables.

Suite à la commande des 50 bus à hydrogène pour les 3 provinces, plusieurs stations de remplissage sont également prévues. Ce projet de 11,25 millions d’euros est rendu possible par la coopération entre les institutions européennes, les provinces de Groningue et de Hollande-Méridionale et le ministère des Infrastructures et de la Gestion de l’Eau. 
 

Objectif 2030 : zéro émission dans les transports publics

En 2016, le gouvernement néerlandais a décrété qu’à partir de 2030, tous les bus de transports en commun devront être « verts ». Il existe déjà aujourd’hui environ 500 bus sans émissions polluantes, principalement électriques à batterie, et ce nombre devrait doubler l’année prochaine.