Pour Airbus, l'avion à hydrogène ne décollera pas avant 2050

Pour Airbus, l'avion à hydrogène ne décollera pas avant 2050
S’il prévoit de déployer son premier avion commercial à hydrogène d’ici 2035, Airbus estime que la plupart des avions de ligne continueront à fonctionner avec des carburants traditionnels au moins jusqu’en 2050.
 
L’avion à hydrogène, oui mais pour tout de suite ! C’est ce qu’a indiqué Airbus aux responsables de l’union européenne. Dans une note publiée ce jeudi 10 juin, l’avionneur estime que la plupart des avions de ligne continueront à s’appuyer sur des moteurs à réaction traditionnels au moins jusqu’en 2050.

« Les avions à hydrogène à zéro émission seront principalement axés sur les avions régionaux et à court rayon d'action à partir de 2035. Cela signifie que les itérations actuelles et futures de turbines à gaz hautement efficaces seront toujours nécessaires à l'approche de 2050, en particulier pour les opérations long-courriers » a expliqué le groupe tricolore.

Un premier avion à hydrogène d’ici 2035

Le premier avion à hydrogène d'Airbus doit être lancé d’ici à 2035. A ce stade, le constructeur n’a pas précisé les détails de ce nouveau modèle. La prochaine génération de l’A320, attendue dans les années 2030, semble toutefois exclue.

« Il n'est pas encore décidé quel segment de marché ciblera le premier avion à zéro émission », a déclaré ce jeudi un porte-parole d'Airbus.