FC-Rack Marine : la pile à combustible d'Helion approuvée

FC-Rack Marine : la pile à combustible d'Helion approuvée
Bureau Veritas vient d’envoyer un signal positif à Helion Hydrogen Power, filiale d’Alstom depuis avril 2021, concernant le système de pile à combustible développé pour équiper des bateaux d’une taille plus ou moins importante.
 
Conçus pour les fortes puissances et une meilleure durée de vie, les systèmes modulaires de PAC H2 FC-Rack mis au point par Helion délaissent les plaques métalliques au profit de leur équivalent bipolaire en graphite. Cette architecture permet de satisfaire des besoins très divers compris entre 100 kW et plusieurs mégawatts.
 
La déclinaison FC-Rack Marine fait l’objet d’une attention particulière afin d’être exploitable dans des milieux aux exigences spécifiques. Ainsi, pour être parfaitement étanches à l’environnement salin, les systèmes sont isolés dans une double enveloppe de protection. Ils sont maintenus à des conditions idéales de fonctionnement par un dispositif de gestion thermique. Ils embarquent également des moyens pour les gérer et assurer la sécurité du fait de leur alimentation avec de l’hydrogène. Tout cela contribue à pouvoir les installer aussi bien aux quatre vents sur le pont d’un navire qu’en espace confiné dans la soute. C’est également pourquoi une structure verticale a été privilégiée, qui facilite l’accès lors des opérations de maintenance.


 

Drague en Occitanie

 L’Occitanie entend s’inscrire en pionnière de la mobilité hydrogène en France. Plusieurs programmes de financement vont dans ce sens, et des projets ont déjà été retenus. Selon les termes du plan hydrogène vert régional, plus de 3 000 véhicules devraient fonctionner avec ce carburant à horizon 2030.
 
Parmi eux des trains, des autobus, mais aussi un navire de service hybride. Connu sous le nom d’HydrOmer, il aura pour mission d’entretenir les profondeurs des 3 ports commerciaux du territoire. Au cœur de ce bateau, un système FC-Rack Marine 200 kW justement fourni par Helion Hydrogen Power une fois sa réalisation achevée à l’usine d’Aix-en-Provence. Prenant place dans un conteneur de 15 pieds avec protection à double enveloppe, il sera installé sur le pont, tout à côté de la réserve d’hydrogène.
 
Cette drague, construite par les chantiers navals Piriou de Sète à la suite de l’appel d’offres remporté en juin 2021, est à percevoir comme une première mondiale. La conception a été confiée au bureau français d’architecture navale LMG Marin. Pour les opérations à quai ou tout à proximité, le bateau fonctionnera sans émission, en n’exploitant que la pile hydrogène.


 

 

Annonces