Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Hydrogène : une croissance exponentielle d'ici 2026 ?

Hydrogène : une croissance exponentielle d'ici 2026 ?
Bank of America, une des plus grandes banques américaines en termes de dépôt et de capitalisation boursière, estime que le marché mondial de l’hydrogène devrait progresser de 5000 % d’ici 2026 et pourrait même atteindre, d’ici 2050, une taille équivalente à celui du pétrole aujourd’hui. Accroissement de la production, mobilisation des gouvernements, développement des applications... fondent cette prévision.

Après des décennies de faux départs et de trébuchements réguliers, le marché de l’hydrogène semble sur les rails d’un développement foudroyant. Préoccupations environnementales, tensions sur les produits pétroliers, mise au point de piles à combustible performantes, sont autant de facteurs qui, en 2020, ont généré des engagements clairs des gouvernements et industriels de tous ordres.
 
De la mise en place de flottes de bus ou de bateaux à hydrogène, au développement des premiers avions, en passant par de nouvelles expérimentations de trains à pile à combustible ; il ne s’est pas passé un jour en 2020 sans qu’une annonce ne révèle un peu plus le potentiel de l’hydrogène comme source d’énergie durable.
 
Les pays et les industries du monde entier prennent des mesures pour investir dans les technologies de production, de transport, de distribution et de stockage de l'hydrogène.
 

Le kilogramme d’hydrogène à 1,60 € d’ici 2050

L'Union européenne a publié sa stratégie sur l'hydrogène, le définissant comme un élément clé de son objectif de neutralité carbone pour 2050 dans toutes les industries. Des pays tels que l'Australie, le Japon, la Chine et le Canada, ainsi que plusieurs États américains soutiennent massivement le développement de la pile à combustible.
 
Compte-tenu de ces stratégies gouvernementales, les leaders mondiaux de la production d'hydrogène vert se dirigent vers un objectif ambitieux : multiplier par cinquante la production actuelle au cours des six prochaines années.  Les industriels du secteur pronostiquent que compte-tenu des économies d’échelle réalisables, le prix du kilogramme d’hydrogène pourrait, à l’horizon 2050, avoisiner les 1,60 €, et donc s’avérer très compétitif.
 
C’est au regard de ces récentes évolutions que Bank of America, pronostique donc une explosion du marche de l’hydrogène en l’estimant a 9.000 milliards d’euros d’ici 2050., une taille équivalente à celle du marché du pétrole aujourd’hui.