Rapport 2020 de l'AIE : l'hydrogène est à privilégier pour atteindre l'objectif zéro-émission

Rapport 2020 de l'AIE : l'hydrogène est à privilégier pour atteindre l'objectif zéro-émission
Le rapport annuel "Energy Technology Perspectives 2020" de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) confirme que l'hydrogène aura un rôle essentiel à jouer dans la décarbonation des industries.
 
Après avoir analysé plus de 800 options technologiques différentes, afin d'évaluer comment atteindre un niveau d'émissions carbone nul d'ici 2070 (tout en garantissant un système énergétique fiable), l’Agence internationale de l’énergie souligne dans son étude que les piles à combustible sont une des voies à privilégier.
 
En complément d’autres énergies non fossiles, l’AIE a calculé que pour atteindre les objectifs visés, il faudrait multiplier par 11.000, d’ici 2080, la capacité de production électrique via piles à hydrogène, pour passer de 0,3 gigawatt à 3300 gigawatts. Compte-tenu de cet important changement d’échelle de l’usage de l’hydrogène, l'AIE insiste sur l’effort majeur de développement et de déploiement de technologies que cela induit. Elle rappelle aussi que cela n’est envisageable qu’à condition que les gouvernements jouent un rôle « hors-normes » dans l'accélération de la transition vers les énergies propres.
 
Si le chantier semble démesuré, l’AIE , à travers le Dr Faith Birol (directrice exécutive), reste convaincue que l’objectif est atteignable : « malgré les difficultés causées par la crise du covid-19, plusieurs développements récents nous donnent des raisons d'être de plus en plus optimistes quant à la capacité du monde à accélérer les transitions vers les énergies propres et à atteindre ses objectifs énergétiques et climatiques ».

En savoir plus : télécharger le rapport l'AIE

Annonces