ZeroAvia vole vers l'avion à hydrogène

ZeroAvia vole vers l'avion à hydrogène
La start-up californienne ZeroAvia développe un système de propulsion par pile à combustible pour les avions de transport régional qui devrait être prêt d’ici 2022.
 

ZeroAvia prête au décollage à zéro émission

Cette entreprise de la Silicon Valley a été fondée par Valery Miftakhov, qui a également créé en 2010 et dirige encore eMotorWerks, une société d’infrastructures de véhicules électriques acquise par le groupe Enel en 2017.

L’ambition de ZeroAvia : « Accélérer la transition mondiale vers une aviation durable » car, selon M. Miftakhov, « l’industrie de l’aviation connait une croissance rapide et va bientôt devenir la principale source d’émissions ».
 

Des avancées significatives et uniques au monde

ZeroAvia devrait donc fournir aux fabricants d’avions et aux exploitants un moteur à pile à combustible pouvant alimenter des vols régionaux dans des avions de 10 à 20 places allant jusqu’à 800 km. Cela serait une grande première dans le milieu de l’aviation, car les avions à batterie existants sont beaucoup plus petits (2 à 6 places).

Sans détailler la conception du groupe motopropulseur, son intégration dans le fuselage ni même les performances du moteur, ZeroAvia affirme que cette solution vise à obtenir les mêmes performances qu’un moteur d’avion classique tout en réduisant considérablement les coûts d’exploitation. En effet, avec une chaîne cinématique efficace et des coûts de maintenance limités, le constructeur estime que le coût d’exploitation total est moitié moins élevé que celui d’un avion à turbine de même taille.
 
Les ingénieurs testent actuellement le groupe motopropulseur à pile à combustible sur un modèle de Piper M légèrement plus petit et plus léger que le produit final (2 tonnes et 6 sièges), mais il reste, selon la compagnie, le plus grand avion sans émissions au monde.