Quelle est l'autonomie d'une voiture hydrogène ?

Quelle est l'autonomie d'une voiture hydrogène ?
Plus polyvalentes que voitures électriques à batteries, les voitures à hydrogène proposent des autonomies qui excèdent dans la plupart temps les 500 kilomètres.
 
Sur une voiture à hydrogène, l’autonomie n’est pas un réel problème. Si l’offre reste encore limitée, les modèles aujourd’hui commercialisés peuvent parcourir plus de 500 à 600 km avec un plein.
 

Quels facteurs influencent l’autonomie d’une voiture hydrogène ? 

Dans les faits, c’est surtout la capacité des réservoirs hydrogène, exprimée en kilos, qui fera varier l’autonomie. En règle générale, plus la taille du réservoir sera grande, meilleure sera l’autonomie. Il faudra aussi prendre en compte la puissance et poids du véhicule, susceptibles d’influer sur l’autonomie constatée.
 
Comme pour tout autre véhicule, d’autres facteurs vont faire varier la consommation et donc l’autonomie réelle d’une voiture hydrogène. Il y a évidemment le comportement du conducteur, le mode de conduite utilisé, le type de parcours emprunté mais aussi le fonctionnement de la pile à combustible.


 

Quelle est la voiture à hydrogène dotée de la plus grande autonomie ?

Les voitures à pile à combustible commercialisées en France étant encore peu nombreuses, le tour du propriétaire est rapide.
 
A date, c’est le Hyundai Nexo qui est la voiture à hydrogène proposant le plus d’autonomie. Doté de trois réservoirs emmagasinant 6,33 kg de capacité, le SUV coréen affiche une autonomie de 666 km en cycle WLTP. Arrive ensuite la Toyota Mirai qui, dans sa dernière version, embarque 5.6 kg d’hydrogène pour 650 km d’autonomie annoncés.
 
Ces deux modèles pourraient toutefois être bientôt détrônés par la toute première voiture hydrogène française. Développée par la startup Hopium, la Machina promet une autonomie supérieure à 1 000 km. Elle entamera ses livraisons en 2025.
 
Modèle Autonomie cycle WLTP
Hyundai Nexo 666 km
Toyota Mirai 650 km
 

Le plein en 5 minutes

Plus que l’autonomie, c’est aussi et surtout la durée d’avitaillement qui distingue les voitures à hydrogène de leurs homologues à batteries.
 
Alors qu’il peut falloir plusieurs heures pour recharger une voiture électrique, faire le plein des réservoirs d’une voiture à hydrogène n’est pas plus long que pour un véhicule essence ou diesel. Un véritable avantage qui tend à orienter les véhicules à pile à combustible vers des usages intensifs comme les taxis où VTC ayant des besoins de ravitaillement à la fois rapides et réguliers.