Avion à hydrogène : HyPoint présente une pile révolutionnaire

Avion à hydrogène : HyPoint présente une pile révolutionnaire
Société américaine spécialisée dans la conception de piles à combustible pour les avions, HyPoint a dévoilé le premier prototype fonctionnel de sa pile à hydrogène refroidie par air. La startup californienne, qui prévoit de commercialiser ses piles à combustible courant 2022, annonce un ratio poids puissance (2000 watts par kilogramme) très largement supérieur aux modèles jusqu’alors développés.

HyPoint fournit déjà ZeroAvia, startup à l’initiative du prototype de Piper M propulsé à l’hydrogène, mais aussi Urban Aeronautics qui développe un avion-taxi à pile à combustible. Le constat résultant de l’expérience acquise est net : pour pouvoir dépasser le cadre du petit aéronef et devenir une véritable alternative pour les vols commerciaux, les  piles à combustibles doivent devenir plus légères tout en fournissant une autonomie plus importante. C’est dans cette perspective qu’Hypoint a développé un nouveau modèle de pile à combustible à membrane échangeuse de protons à haute température. Grâce à l’utilisation d'air comprimé pour son refroidissement et son alimentation en oxygène, celle-ci devrait être trois fois plus légère que les systèmes comparables de piles à combustible à basse température refroidies par liquide. 



Un avion à hydrogène de 100 places dans le ciel avant 2030 ?

De plus un tel système devrait permettre d’allonger la durée de vie (jusqu’à 20.000 heures) et donc permettre une réduction du coût de maintenance pour les avionneurs de près de 50 %. Annoncée avec une puissance spécifique de 2.000 watts par kilogramme, la «pile à combustible turbo-refroidie» devrait, de plus, pouvoir fournir une densité énergétique allant jusqu'à 1.500 Wh/kg.

Alors que des tests de validation clés visant à prouver la faisabilité technique ont été réalisés, l'entreprise californienne affirme que les progrès rapidement accomplis  devraient permettre de «réduire de plusieurs années les délais de livraison commerciale des avions à hydrogène et de débloquer le marché émergent de l'aviation à hydrogène». Val Miftakhov, fondateur et PDG de ZeroAvia, qui s'appuie sur la technologie HyPoint, y croit fermement et a déclaré : «l’année dernière, nous avons prouvé que les avions électriques à hydrogène sont non seulement possibles, mais inévitables - et maintenant, nous travaillons dur pour qu'un avion de 100 places à zéro émission soit dans le ciel avant 2030 ».