A Francfort, RMV présente son premier train à hydrogène

A Francfort, RMV présente son premier train à hydrogène
L'opérateur de transport public francfortois RMV (Rhein-Main-Verkehrsverbund) vient de présenter son premier train à hydrogène. Celui-ci commencera à circuler sur le réseau Taunus à partir de décembre prochain.

Ce véhicule à pile à combustible fait partie des 27 trains Coradia iLint commandés par la compagnie à Alstom en 2019. Il sera utilisé sur la ligne RB15 qui relie Francfort à Brandoberndorf. La livraison des 26 autres trains s'effectuera d'ici le printemps et leur mise en service sera progressive. Ils seront déployés sur les lignes RB11, RB12, RB15 et RB16.

L'acquisition de ces Coradia iLint a été menée par Fahrzeugmanagement Region Frankfurt RheinMain GmbH, une filiale à part entière de RMV. DB Regio s'occupera quant à lui de leur entretien et de leur réparation.

Le ravitaillement des trains s'effectuera dans le parc industriel de Höchst, via une nouvelle station à hydrogène exploitée par Infraserv Höchst. Outre cette dernière, plusieurs infrastructures de stockage et de compression de l'hydrogène seront mises en place dans la zone.

Un budget colossal

L'achat des 27 Coradia iLint, leur maintenance et leur exploitation coûtera au total près de 500 millions d'euros sur 25 ans. Le gouvernement fédéral allemand financera 40 % des surcoûts du projet par rapport aux frais induits par des trains diesel.

Il subventionnera également la construction de la station d'Höchst via un soutien financier s'élevant à 24,3 millions d'euros. Le Land de Hesse financera par ailleurs la construction de l'infrastructure ferroviaire de base complémentant cette station à hauteur de 2,5 millions d'euros.

Annonces