Total ouvre deux nouvelles stations hydrogène en Allemagne

Total ouvre deux nouvelles stations hydrogène en Allemagne
Installées à Neuruppin et Sarrebruck, les deux nouvelles stations hydrogène de Total s’inscrivent dans le cadre du programme national H2 Mobility. Elles ont été déployées en partenariat avec les spécialistes Linde et Air Liquide.

Encore timide sur le marché français, le groupe Total accélère sur l’hydrogène en Allemagne où il vient d’annoncer l’ouverture de deux nouvelles stations.

Installée le long de l’autoroute A620, un axe de circulation important, la station de Sarrebruck a été mise en service le 30 mars dernier. Déployée sur la base d’une technologie fournie par Air Liquide, celle-ci propose pour l’heure un ravitaillement en 700 bars. Evolutive, elle pourra en fonction des besoins intégrer une technologie de 350 bars pour le ravitaillement d’autres véhicules tels que les bus à hydrogène.

Moins récente, la station de Neuruppin remonte à décembre 2020. Elle est équipée d’un compresseur ionique de Linde.

Dans les deux cas, les stations ont été financées dans du programme national d'innovation porté par le ministère fédéral des transports et des infrastructures. Elles  sont exploitées par H2 Mobility Deutschland, un consortium regroupant des opérateurs et des entreprises spécialistes de l’hydrogène. L’hydrogène y est facturé 9,50 €/kg.

Les stations-service hydrogène de Sarrebruck et de Neuruppin ont été financées dans le cadre du programme national d'innovation (NIP) par le ministère fédéral des transports et des infrastructures (BMVI).

Ces deux nouvelles stations portent à 92 le nombre de stations hydrogène ouvertes au public sur le territoire allemand.

24 stations hydrogène Total opérationnelles en Allemagne

En Allemagne, Total participe à des projets autour de l’hydrogène depuis 2002. Dans le pays, 24 stations du groupe proposent une solution d’avitaillement en hydrogène.

En cours de construction, la prochaine station allemande de Total sera localisée à Fribourg.