NanoSUN va tester sa station hydrogène mobile

NanoSUN va tester sa station hydrogène mobile
Société britannique spécialisée dans le développement des technologies liées à l’hydrogène, NanoSUN s’apprête à tester en Allemagne sa station mobile de ravitaillement en hydrogène.
 
« La station de ravitaillement mobile Pioneer est un élément important du déploiement de l'hydrogène dans les applications de mobilité et de transport. En plus des stations-service hydrogène stationnaires, nous serons en mesure de servir nos clients avec une solution très flexible et à faible coût. Cela permettra d'accélérer le développement d'un réseau de points de ravitaillement largement disponible ». Andreas Weisheit, chef de la division Gaz du groupe Westfalen, résume parfaitement les enjeux des tests conjointement entrepris avec NanoSUN. Si tout le monde s’accorde à considérer l’hydrogène comme une des sources d’énergie décarbonnée incontournable pour notre avenir, il reste à trouver des solutions pour accroître la capillarité du réseau de distribution.
 
En effet, pour l’instant les stations de ravitaillement en hydrogène sont de grosses infrastructures. Un dimensionnement qui engendre des coûts importants et freine les implantations. La Pioneer est mobile et autonome, ce qui lui permet de fournir de manière efficace, sûre et rapide de l'hydrogène directement au point d'utilisation.
 
Le mois dernier, la première station mobile Pioneer HRS de NanoSUN a achevé avec succès toutes les opérations de mise en service. Elle a été certifiée conforme à la directive sur les équipements sous pression transportables (TPED) et au traité Accord Dangereux Routier (ADR). Elle est donc prête pour un service actif. Les nouveaux tests réalisés en Allemagne devraient valider définitivement les potentiels usages de la Pioneer avant ses premiers déploiements commerciaux en Europe.