Hydrogène : Hyport choisit McPhy et Transdev pour sa future station de Toulouse

Hydrogène : Hyport choisit McPhy et Transdev pour sa future station de Toulouse
Missionnée pour le déploiement d’une première station hydrogène au sein de l’aéroport de Toulouse, Hyport officialise l’arrivée de deux nouveaux partenaires.
 
Portée par ENGIE Solutions à 51 % et l’Agence Régionale Energie Climat (AREC) à 49 %, Hyport prévoit le déploiement d’une première station hydrogène au sein de l’aéroport de Toulouse. Après avoir pris possession en début d’année d’un terrain de 2600 m², l’entreprise vient d’annoncer la sélection de deux nouveaux partenaires.


 
Spécialiste des équipements de production et distribution hydrogène, McPhy a été choisi pour la réalisation de la station. Au total, deux distributeurs équiperont la station, dont un à double pression capable de fournir de l’hydrogène à 350 et 700 bars. Ouverte aux particuliers comme aux professionnels, la station disposera à la fois d’une possibilité d’avitaillement côté piste et côté ville. Sur le volet production, McPhy sera chargé du déploiement d’un électrolyseur grande puissance. Doté d’une capacité de production de 400 kilos d’hydrogène vert par jour, celui-ci pourra à la fois couvrir les besoins de la station et ceux des sites industriels avoisinant.
 
Afin d’assurer le transport de passagers vers les avions (côté piste) et les parkings autos (côté ville), un contrat pour la construction et la mise à disposition de 4 des 5 bus à hydrogène prévus a également été conclu par Aéroport Toulouse-Blagnac avec Transdev Occitanie. Côté constructeur, c’est l’entreprise régionale Safra qui assurera la construction des 4 véhicules.
 
La mise en service de la station est prévue pour fin 2021.