Hydrogène vert : l'Espagne va construire la plus grosse usine d'Europe

Hydrogène vert : l'Espagne va construire la plus grosse usine d'Europe
La compagnie pétrolière espagnole Cepsa va investir plus de 3 milliards d'euros pour créer l'Andalusian Green Hydrogen Valley (La Vallée Andalouse de l'Hydrogène Vert), au sud de l'Espagne. Cette initiative, menée dans le cadre de la stratégie 2030 de l'entreprise, contribuera à l'indépendance énergétique de l'UE.

Le projet, qui sera le plus grand pôle d'hydrogène vert européen, produira 300 000 tonnes d'hydrogène vert chaque année. Il contribuera à la décarbonisation des parcs énergétiques de Cepsa et permettra de produire des biocarburants destinés aux avions, aux navires et aux poids lourds. Il servira également à fabriquer de l'ammoniac et du méthanol verts, qui seront à leur tour utilisés pour produire des carburants maritimes propres.




Dotées d'une capacité de 1 GW chacune, les deux usines d'hydrogène vert seront construites à Palos de la Frontera (Huelva), à proximité du parc énergétique de l'entreprise à La Rábida, ainsi que dans le parc énergétique de San Roque à Cadix. L'installation de Huelva sera mise en service en 2026 pour atteindre sa capacité maximale en 2028. Celle de Cadix sera opérationnelle en 2027. Cepsa travaille actuellement sur l'ingénierie et l'aspect administratif du projet.

Pour produire l'électricité verte qui alimentera ses installations, Cepsa collaborera avec des producteurs d'énergie renouvelable basés en Andalousie et dans le reste de l'Espagne. L'entreprise investira également 2 milliards d'euros additionnels pour développer un portefeuille de 3 gigawatts de projets éoliens et solaires.

L'Andalusian Green Hydrogen Valley créera 10 000 emplois et permettra d'économiser 6 millions de tonnes d'émissions de dioxyde de carbone par an.



Annonces