Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Pau créée sa propre station d'hydrogène pour alimenter des bus verts

Pau créée sa propre station d'hydrogène pour alimenter des bus verts
La Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées construit une station de production et de distribution d’hydrogène jouxtant l’actuel centre d’exploitation des transports urbains. Un chantier unique en France, qui prépare le lancement d’une nouvelle ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) écologiques.
 

Un large plan de requalification urbaine

Le projet Fébus entre dans sa dernière phase. Après avoir rénové 10 km de voiries, créé 5 km de pistes cyclables, planté 554 arbres et créé un nouveau parc, la Communauté d’agglomération parachève son chantier en construisant une station hydrogène à Pau, de décembre 2018 à août 2019, pour un investissement de près de 74,5 millions d’euros. Fébus sera la première ligne à haut niveau de service au monde équipée de 8 bus de 18 mètres roulant à l’hydrogène. Ceux-ci traverseront la ville en 17 minutes, via 14 stations entre l’hôpital et la gare, et le tout sans émissions de gaz à effet de serre, ni polluant (les bus ne rejettent que de la vapeur d’eau). Une grande fierté pour la région et ses habitants.
 

Une station hydrogène nouvelle génération

La construction de la station de production et de distribution d’hydrogène a débuté sur le terrain adjacent au dépôt de bus actuel du réseau IDELIS. Alimentée à terme en électricité par des panneaux solaires, elle produira jusqu’à 268 kg d’hydrogène par jour.
 
Ravitaillés durant la nuit, les bus auront une autonomie de 240 km environ, ce qui leur permettra près de 40 voyages complets. L’hydrogène sera produit sur place par électrolyse.
 
Le projet palois utilise une nouvelle génération de piles à hydrogène Ballard, plus puissantes que les anciennes et tout aussi écologiques, puisqu’elles sont recyclables à plus de 95%. Côté sécurité, toutes les recommandations de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) ont bien sûr été prises en compte : étude de risques, vérification des services incendie, homologation obligatoire des réservoirs à hydrogène, dispositif anti-intrusion… Un nouvel atelier de 540 m2 sera également dédié au stockage et à la maintenance des bus à hydrogène.


 

Des aménagements confortables pour le personnel Fébus

La Communauté d’Agglomération a consacré 300.000 € à la réfection de l’actuel centre d’exploitation des transports urbains. Agrandi et optimisé, il permet depuis début 2019 aux conducteurs de se détendre dans un espace rénové et de profiter d’un nouveau vestiaire.
 
Le Poste Central de Commande a lui aussi été repensé pour que les agents qui régulent le trafic et ses aléas puissent travailler au calme et dans de meilleures conditions, avec notamment des écrans de contrôle plus perfectionnés. D’ici la fin de l’année, le bâtiment administratif et les ateliers du site seront également modernisés.
 

L’hydrogène dans la mobilité, un choix d’avenir

Véritable pionnière de la mobilité verte à l’échelle nationale et européenne, l’agglomération Pau Béarn Pyrénées est depuis longtemps liée à l’énergie, avec l’implantation d’acteurs historiques comme Total ou Terega.
 
Fort de cette expertise, le territoire palois croit désormais en la filière hydrogène pour les transports urbains de demain. Très impliqué dans la transition énergétique, c’est logiquement qu’il a investi massivement dans la création de cette station de production et de distribution locale d’hydrogène, en partenariat avec des acteurs majeurs : ENGIE offre des solutions de mobilité propre, le fabricant belge Van Hool produit les huit bus, et ITM Power construit la station.
 
L’hydrogène est aussi un choix économique pour l’agglomération, qui mise sur les énergies renouvelables comme vecteur de croissance, pour développer de nouveaux métiers et de nouveaux marchés.
 
Grande première européenne, le lancement du réseau de bus à hydrogène Fébus représente une belle amélioration du cadre de vie des palois, et signe le point de départ de projets de grande envergure en faveur d’une énergie plus verte dans les transports.