Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Plan de relance : 7 milliards d'euros pour la filière hydrogène française

Plan de relance : 7 milliards d'euros pour la filière hydrogène française
Officialisé par le Premier ministre Jean Castex ce jeudi 3 septembre, le plan « France relance » prévoit une enveloppe de 7 milliards d’euros pour faire de la France un fleuron de l’hydrogène.
 
Mobilisant une somme historique de 100 milliards d’euros, le plan de relance de l’économie française accordera une large place à l’écologie. Au total, 30 milliards d’euros vont être dédiés à la transition énergétique. « C’est un pas de géant pour la transition écologique en France. On n’est pas seulement sur la relance de l’économie mais sur sa transformation » a déclaré Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique, lors de la conférence de presse organisée ce jeudi 3 septembre.
 
Dans son allocution, le Premier ministre Jean Castex a confirmé que 7 milliards d’euros seront mobilisés « pour faire de la France un fer de lance de l’hydrogène vert d’ici 2030 ». Dans le détail, un investissement global de 3,4 milliards d'euros est prévu pour le financement de la stratégie hydrogène d'ici 2023 et 7,2 milliards d'ici à 2030. Sur ces 7 milliards, 2 milliards sont inscrits dans le plan de relance. Le reste sera complété par des apports de la 4ème édition du Plan d'Investissement d'Avenir (PIA4).
 
« Une nouvelle étape est franchie aujourd'hui avec la reconnaissance de l'hydrogène comme industrie stratégique à part entière, créatrice de valeur et d'emplois sur le territoire national, vecteur de réindustrialisation » a réagi Philippe Boucly, Président de l’AFHYPAC, l’association française de l’hydrogène.

La stratégie hydrogène présentée le 8 septembre

Si les montants alloués sont désormais connus, reste à connaitre la mise en œuvre opérationnelle de cette stratégie. Celle-ci sera révélée le mardi 8 septembre au matin à l'occasion d'une conférence de presse organisée à Paris et diffusée en Live sur Youtube.  

Sur son site internet, le ministère de l'économie précise que cette stratégie hydrogène reposera sur trois grands leviers :
  • Le soutien aux projets portés par les entreprises dans les territoires, afin notamment de favoriser l’émergence d’une offre française de solutions hydrogène
  • La mise en place d'un mécanisme de soutien à l'hydrogène produit par électrolyse de l’eau par appel d’offres et complément de rémunération
  • La mise en place d’un projet commun européen (IPCEI) en vue de soutenir l’industrialisation sur le territoire et le développement de démonstrateurs. Parmi les composants cités figurent les piles à combustible, les réservoirs et les électrolyseurs. 
Outre les représentants de l’ADEME, de l’AFHYPAC et de la nouvelle « Task Force » Interministérielle Hydrogène, trois membres du gouvernement prendront la parole pour dessiner les contours de ce plan : Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Industrie.