Les premiers taxis à hydrogène débarquent en Norvège

Les premiers taxis à hydrogène débarquent en Norvège
Les premiers taxis hydrogène de la société danoise Viggo viennent d’entrer en service à Oslo.
 
En Norvège, les taxis passent à l’hydrogène. Implantée depuis peu à Oslo, l’opérateur danois vient de mettre en service ces trois premiers taxis à pile à combustible, des Toyota Mirai.

« L'hydrogène convient très bien aux taxis qui souhaitent parcourir de longues distances et être le plus en mouvement possible. Avec l'hydrogène, vous pouvez remplir le réservoir en quelques minutes et parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant le prochain remplissage. Cela signifie que vous conduisez dans le respect de l'environnement et que vous n'avez pas à passer beaucoup de temps à recharger », explique Joar Tennfjord, PDG de Viggo. 



Sans communiquer la répartition précise, Vigoo indique vouloir déployer 100 taxis à batteries et à hydrogène dans les rues de la capitale norvégienne d’ici l’été prochain. Un déploiement qui fait également écho à la volonté de municipalité d’Oslo de convertir au « zéro émission » l’intégralité des taxis d’ici 2024.

Alors que la région d’Oslo ne compte aujourd’hui que deux stations hydrogène opérationnelles, à Lillestrøm et Høvik, l’entreprise danoise s’est associée à Hynion, un spécialiste des solutions d’avitaillement, pour étendre ce maillage dans les mois et années à venir.