Air Liquide et Lotte Chemical s'unissent pour développer l'hydrogène à grande échelle

Air Liquide et Lotte Chemical s'unissent pour développer l'hydrogène à grande échelle
Via sa branche sud-coréenne, Air Liquide s’associe à Lotte Chemical afin de mettre en place une nouvelle génération de centres de conditionnement d’hydrogène en Corée du Sud. Basés dans les villes de Daesan et d’Ulsan, ces sites comprendront également un volet mobilité avec le déploiement de véhicules et de stations hydrogène.

Air Liquide Korea et Lotte Chemical s’associe pour développer l’hydrogène à grande échelle en Corée du Sud. Concrètement, les deux partenaires investiront respectivement 60% et 40% dans la création d’une nouvelle coentreprise. Déployés au sein des bassins industriels de Daesan et d’Ulsan, les deux sites permettront de desservir la métropole de Séoul et de la province de Gyeonggi dans le nord-ouest, ainsi que les régions métropolitaines d’Ulsan/Daegu/Busan et les provinces de Gyeongsang dans le sud-est.

Des forces complémentaires

Les deux entreprises mettront leur savoir-faire en commun. Air Liquide apportera son expertise en matière de conception, fabrication et exploitation des technologies clé de l’hydrogène, notamment pour le conditionnement et la distribution de l’hydrogène, ainsi que les stations de distribution d’hydrogène. De son côté, Lotte Chemical donnera accès à de grandes quantités d’hydrogène en s’appuyant sur des sites basés dans les principaux bassins industriels sud-coréens de Daesan et d’Ulsan.

Ces sites sont stratégiquement positionnés pour héberger les plateformes de conditionnement et les stations de recharge et répondre notamment à la demande en hydrogène de la flotte de camions du Groupe Lotte. Une initiative commune qui répond aux ambitions du gouvernement sud-coréen qui, à travers le plan « Hydrogen Economy Roadmap », souhaite faire du pays un territoire à la pointe de l’hydrogène. Sur le volet mobilité, la demande en hydrogène devrait atteindre 100 tonnes par jour d'ici à 2025 et plus de 1 000 tonnes par jour d'ici à 2030.

Annonces