Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Les bus à hydrogène Van Hool ont parcouru plus de 10 millions de kilomètres

Les bus à hydrogène Van Hool ont parcouru plus de 10 millions de kilomètres
Depuis 2017, le constructeur belge Van Hool a vendu 141 autobus à pile à combustible dont la distance parcourue cumulée dépasse désormais les dix millions de kilomètres.  L’expérience acquise lui permet de garantir la longévité et la fiabilité de ses véhicules. Conséquence une multiplication des projet d’équipement de municipalités européennes.
 
L’ A330 FC de Van Hool,, autobus à pile à combustible de 12 mètres, a été lancé dans une nouvelle version en 2019, avec une batterie de traction de 24 kWh (une option 36 kWh destinée aux services urbains régionaux et vallonnés est disponible) et une pile à hydrogène de 85 kW.  Cette évolution du modèle phare de la gamme a stimulé et encouragé les premiers clients à agrandir leur flotte. Qbuzz à Groeningen (Pays-Bas), par exemple, qui avait acheté deux véhicules en 2017 et vient d’en commander trente autres ; ou RVK à Cologne (Allemagne), qui ajoute trente-cinq bus à pile à combustible aux deux existants.

Au-delà de clients précurseurs, ce sont désormais de nouvelles collectivités territoriales qui, contraintes par les dispositions européennes et l’Accord de Paris de réduction des émissions de CO2, se tournent vers des flottes à pile à combustible.
 
En France,  la ville de Pau a lancé Fébu, le premier système de Trambus à hydrogène au monde. Il fonctionne grâce à huit bus à hydrogène Van Hool Exqui.City FC de 18 mètres qui desservent 14 stations sur une voie réservée. Au Danemark la municipalité d'Aalborg, vient de recevoir trois véhicules à pile à combustible A330 FC dotés de la technologie hydrogène de Ballard Power Systems. Exploités par Keolis et Arriva, ils contribuent à l'objectif du Danemark de rendre tous ses transports publics neutres en émissions de gaz à effet de serre avant 2030. Au dire du constructeur, de nombreuses autres contacts sont en passe d’être finalisés et l’année 2021 annonce un changement d’échelle quant au marché des bus à hydrogène.