Pour ses futurs véhicules hydrogène, Kia vise le marché militaire

Pour ses futurs véhicules hydrogène, Kia vise le marché militaire
Pour sa première offre sur le segment de l’hydrogène, le constructeur automobile sud-coréen Kia souhaite proposer une gamme complète de véhicules militaires à piles à combustible.

Si Hyundai est omniprésent sur le segment de l’hydrogène, sa marque sœur Kia se fait beaucoup plus discrète. Appelée à reprendre les technologies hydrogène déjà développée par Hyundai, Kia prévoit de s’attaquer en premier lieu au marché militaire. Une information annoncée par Ho-seong Song, PDG de Kia, lors du Hydrogen Mobility Show récemment organisée en Corée du Sud.




Selon The Korean Blog, la future offre hydrogène de Kia comprendra plusieurs véhicules hydrogène dédiés aux applications militaires. Sont évoqués des véhicules de commandement ainsi que des camions de 2,5 à 5 tonnes. S’y ajouteront des générateurs à pile à combustible censés remplacer les actuels générateurs diesel.

Si l’annonce peut paraitre surprenante, elle est en phase avec la stratégie du groupe qui souhaite investir tous les segments de la mobilité hydrogène. Dédier Kia aux applications militaires permet ainsi au constructeur de créer une complémentarité avec ses autres marques, positionnées sur d’autres marchés.

A noter que Kia n’exclut pas de lancer des voitures à hydrogène grand public. Le lancement n’est toutefois pas prévu avant 2028.