HydroCargo : le vélo cargo à hydrogène

HydroCargo : le vélo cargo à hydrogène
Constructeur néerlandais spécialiste du vélo cargo, Urban Arrow vient de s'associer avec le spécialiste  « Alles over Hydrogen » pour fabriquer le tout premier vélo cargo électrique à hydrogène.
 
Les Green Riders sont une société néerlandaise de livraison du dernier kilomètre basée à Arnhem. Adeptes du vélo cargo électrique, ils ont voulu améliorer leurs performances et sont donc allés à la rencontre de la Fondation Alles over Hydrogen (Everything About Hydrogen) : « Les Green Riders sont venus nous demander comment augmenter l'autonomie de leur vélo e-cargo », explique Frank Mietes, responsable du projet HydroCargo pour Everything About Hydrogen. « Ils nous ont trouvés grâce à notre expérience avec les prolongateurs d'autonomie et l'hydrogène. Nous avons déjà fabriqué un scooter à hydrogène ainsi qu'un réchaud, un barbecue et un drone à hydrogène. »
 

Prolongateur d'autonomie et remplissage express

Le futur vélo cargo à hydrogène sera doté d'une pile à combustible, d'un moteur électrique, et d'un prolongateur d’autonomie, qui pourra doubler la distance parcourue sur le véhicule (en fonction du terrain et du poids de la charge).

Les essais actuels ont montré qu’avec une pleine charge d’hydrogène, l’HydroCargo pouvait parcourir environ 50 km. Mais l’avantage énorme qu’il a sur le vélo électrique à batterie est sa rapidité de recharge. S’il est ravitaillé en station de remplissage d’hydrogène, le plein est atteint en trois minutes seulement. En cas de difficulté à trouver une station, le vélo cargo peut aussi se charger à l’aide d’une bouteille d’hydrogène embarquée, sans interrompre la course. En comparaison, un vélo cargo électrique à batterie se charge en 3 à 4 heures en moyenne.

En finir avec la dépendance au lithium

Sans lancer de compétition entre les batteries et l’hydrogène, Urban Arrow et Everything About Hydrogen souhaitent avant tout tester de nouvelles possibilités de mobilité.

Frank Oudegeest, directeur B2B d’Urban Arrow, précise : « Nous sommes très intéressés par la technologie de l'hydrogène et les options pour les vélos e-cargo. Jusqu’à aujourd’hui, l'extension de l'autonomie ne pouvait se faire qu'en ajoutant plus de batteries, mais l'hydrogène devient une autre option. Un gros avantage de l'hydrogène par rapport aux batteries est que vous pouvez vous ravitailler en hydrogène très rapidement. Et vous pouvez charger la batterie pendant que vous conduisez. Cette combinaison rend le vélo cargo très efficace pour les services de livraison de colis. »

En se passant des batteries, l’industrie du vélo électrique pourrait également diminuer sa dépendance au lithium, dont l’extraction et le recyclage sont problématiques. L’hydrogène, future solution vertueuse pour l’éco-mobilité à vélo ?