Hydrogène vert : malgré des objectifs à la baisse, Lhyfe veut booster ses résultats en 2024

Mis à jour le 03.04.2024 à 10:45
Hydrogène vert : malgré des objectifs à la baisse, Lhyfe veut booster ses résultats en 2024
Souhaitant renforcer son modèle économique, la PME nantaise entend multiplier par quatre son chiffre d’affaires au cours de l’année 2024.
 
Multipliant les communiqués pour capter l’attention des investisseurs, Lhyfe détaille ses ambitions pour l’année en cours. Indiquant avoir clôturé ses comptes pour l’exercice 2023, l’entreprise annonce avoir réalisé un chiffre d’affaires de 1.3 million d’euros. Un résultat modeste mais qui reste deux fois supérieur à celui réalisé au cours de l’année 2022.
 
« Cette performance reflète la montée en puissance de l’unité de production de Bouin qui fonctionne désormais à pleine capacité, en même temps que l’élargissement du portefeuille de clients à la fois en France (Hype, Brétéché, Manitou, John Deere, etc.) et pour la première fois en Allemagne (Hypion) » explique le communiqué de l’entreprise.
 

33 millions d'euros de pertes en 2023

Malgré cette hausse de chiffre d’affaires, Lhyfe reste en déficit sur l’année écoulée en raison des forts investissements dans l’augmentation à venir de ses capacités de production. Sur 2023, le groupe accuse ainsi une perte nette de 33,6 millions d'euros contre 25,8 millions d'euros en 2022.
 

Lhyfe : compte de résultat consolidé 2023

En millions d’euros - Normes IFRS
31/12/2023
(12 mois)
31/12/2022
(12 mois)
Chiffre d’affaires 1,3 0,6
EBITDA -28,1 -16,3
Résultat opérationnel courant -34,0 -18,2
Résultat opérationnel -34,4 -19,2
Résultat financier 1,6 -6,6
Résultat net -33,6 -25,8
 

Un objectif de 20 MW de capacité installée d’ici fin 2024

Annonçant un pipeline de plus de 75 projets représentant un investissement potentiel de 10 milliards, le groupe nantais prévoit de multiplier par quatre son chiffre d’affaires pour 2024 avant d’atteindre 100 millions d’euros en 2026, date à laquelle l’entreprise prévoit ses premières marges bénéficiaires.
 
D’ici à la fin de l’année, le groupe vise 20 MW de capacité installée (contre 6 MW à fin 2023), soit de quoi produire jusqu’à 8 tonnes d’ hydrogène vert par jour. Un objectif qui reste toutefois bien moins ambitieux que les précédentes annonces de l’entreprise, qui annonçait en 2022 vouloir atteindre 55 MW de capacité d’ici à fin 2024.
 
En France, l’entreprise prévoit notamment d’augmenter la capacité de son site historique de Bouin en Vendée. Aujourd’hui limitée à 0.75 MW, celle-ci sera portée à 2.5 MW pour atteindre une production d’une tonne jour.

Pipeline projets H2 Lhyfe à fin 2023

  Fin 2023 Fin 2022
Unités en Opération 6 MW 1 MW
Projets phase « Construction » 39 MW 9 MW
Projets phase « Awarded5 »     25 MW 40 MW
Projets phase « Tender ready5 » 495 MW 710 MW
Sous-total Projets à un stade de développement avancé 564 MW 759 MW
Projets phase « Advanced development5 »     5.0 GW 4.1 GW
Projets phase « Early stage5 » 4.3 GW 5.0 GW
Total pipeline commercial 9.9 GW 9.8 GW



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces