Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Hyundai livre ses premiers camions à hydrogène en Suisse

Hyundai livre ses premiers camions à hydrogène en Suisse
Le constructeur coréen vient de livrer en Suisse les 7 premiers exemplaires de son camion à pile à combustible XCIENT. Au total, 50 seront mis en circulation d’ici la fin l’année et 1600 d’ici à 2025.

Expédiés de Corée du Sud en juillet, les premiers camions à hydrogène de Hyundai viennent d’entamer leur exploitation en Suisse après une première phase d’expérimentation de trois mois. Livrés à différents clients, dont le géant de la grande distribution Migros, ces camions sont proposés dans une formule locative sans apport initial.

La commercialisation de l’offre est directement gérée par Hyundai Hydrogen Mobility, une joint-venture lancée en 2019 regroupant Hyundai et la startup suisse H2 Energy. Baptisée Hydrospider, une seconde co-entreprise est dédiée au volet écosystème. Regroupant Alpiq, H2 Energy et Linde, celle-ci gère la production d’hydrogène vert et le ravitaillement via la création de nouvelles stations-service à hydrogène.

400 km d’autonomie

Animé par deux piles à combustible développant 95 kW chacune, le camion à hydrogène XCIENT de Hyundai est alimenté par 7 réservoirs hydrogène à 350 bars. Totalisant une capacité de près de 32 kilos, ces réservoirs autorisent 400 kilomètres d’autonomie pour un temps d’avitaillement variant de 8 à 20 minutes. Ils sont complétés par une batterie tampon de 73.2 kWh assurant le complément de puissance pour animer un moteur électrique de 350 kW fourni par Siemens.

Assurant pouvoir produire 2000 camions à hydrogène par an dès l'année prochaine, Hyundai ne compte pas se limiter au seul marché suisse. A l’échelle européenne, le constructeur prévoit d’investir rapidement d’autres pays comme l’Autriche, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Norvège. En parallèle, Hyundai affiche des ambitions en Amérique du Nord où il compte lancer ses premiers poids-lourds à pile à combustible à horizon 2022.

En plus de l’actuel XCIENT, Hyundai prévoit également le lancement d’un second véhicule. Dédié aux applications longue distance, ce semi-remorque devrait proposer 1000 km d’autonomie. Un modèle que le constructeur pourrait détailler le 14 octobre prochain, date à laquelle il présentera une nouvelle roadmap dédiée à son offensive hydrogène.