En Suisse, la flotte de camions à hydrogène de Hyundai dépasse le million de kilomètres

En Suisse, la flotte de camions à hydrogène de Hyundai dépasse le million de kilomètres
Les quarante-six camions à hydrogène Hyundai XCIENT Fuel Cell livrés en Suisse ont dépassé collectivement le million de kilomètres parcourus en seulement 11 mois de service. Sur cette période, ce sont plus de 631 tonnes de CO2 qui n’ont pas été émises. Rassemblées au sein de H2 Mobilité Suisse, les 25 entreprises helvètes utilisatrices envisagent de se doter de près de 150 exemplaires supplémentaires. Le constructeur, qui présente sa nouvelle version du XCIENT, compte s’appuyer sur cette expérience grandeur nature pour atteindre son objectif de vente de 110.000 camions à hydrogène d’ici 2025.

« Les entreprises suisses de transport et de logistique sont convaincues que les véhicules commerciaux à pile à combustible à hydrogène présentent le plus grand potentiel parmi les différents véhicules à énergie alternative. Elles font déjà l'expérience directe des avantages de l'utilisation des camions à pile à combustible XCIENT, et je pense que si l'exploitation estivale se déroule avec succès, la demande de camions à pile à combustible XCIENT augmentera encore plus ». A travers Jörg Ackermann, président de l'Association H2 Mobilité Suisse, Hyundai a trouvé un formidable ambassadeur pour ses camions à pile à combustible.

Fort de ces excellents retours d’usagers, le constructeur coréen, qui a lancé sa première version du XCIENT en 2019, annonce de nouvelles évolutions de son modèle phare pour le second semestre 2021. Au delà de retouches stylistiques, et notamment un design audacieux de la calandre, des configurations à carrosserie rigide 4 x 2 ou 6 x 2 seront commercialisées.

Des camions à hydrogène proposés à la location

Premiers utilisateurs de cette nouvelle version, les entreprises regroupées au sein de H2 Mobilité Suisse loueront 140 camions supplémentaires à Hyundai Hydrogen Mobility (co-entreprise fondée par Hyundai et la société H2 Energy). Une part du succès tient d’ailleurs à la formule originale de commercialisation mise en place : les sociétés n’achètent pas les véhicules mais en paient uniquement l’utilisation y compris la fourniture hydrogène ; ce qui leur évite la lourde charge d’investissement qui habituellement accompagne la conversion d’une flotte.

D’ores et déjà des entreprises en Allemagne et aux Pays-Bas se sont montrées particulièrement intéressées par le dispositif ; ce qui conforte Hyundai dans son objectif de vendre 110.000 véhicules électriques à pile à combustible dans le monde d'ici 2025. Ce d’autant que le marché nord-américain semble très prometteur. Pour faire face à une rapide montée en puissance de la demande, le groupe Hyundai Motor prévoit d'augmenter sa capacité de production de véhicules à hydrogène à 500.000 unités d'ici 2030 et d’élargir sa gamme aux camions tracteurs de poids-lourds.