Avec Innoplate, Symbio et Schaeffler s'unissent dans l'hydrogène

Avec Innoplate, Symbio et Schaeffler s'unissent dans l'hydrogène
Les équipementiers Symbio et Schaeffler ont officialisé ce mardi 7 juin la création d’Innoplate, une joint-venture dédiée à la production de plaques bipolaires pour les piles à combustible.

Détenue à part égales par les deux entreprises, Innoplate sera située à Haguenau, en Alsace, et vise à accélérer la production de plaques bipolaires. Utilisées dans des électrolyseurs pour la production d’hydrogène, celles-ci font également partie des éléments clés embarqués à bord des piles à combustible pour tous les types d’applications mobiles et stationnaires. 

Début de production en 2024

Ciblant un volume de production initial de 4 millions de plaques bipolaires (BPP) par an, la joint-venture commencera l’industrialisation début 2024. D'ici à 2030, elle cible un volume de production annuel de 50 millions de plaques bipolaires et la création de 120 emplois.




« Symbio a été sélectionné pour son système de pile à combustible par un constructeur automobile de premier plan et prévoit d’utiliser la joint-venture pour fournir les BPP de ce programme » souligne le communiqué commun des deux partenaires.

« Les plaques bipolaires métalliques de pile à combustible sont un composant stratégique à forte valeur ajoutée. Innoplate permettra de sécuriser la capacité de production en série nécessaire pour supporter les programmes de nos clients ainsi que l’adoption de la mobilité hydrogène par le marché. Elle accélérera par ailleurs l’amélioration des performances du système et la compétitivité de nos solutions. Innoplate témoigne de l’engagement de Symbio de créer un leadership technologique et industriel en Europe » a réagi Philippe Rosier, CEO de Symbio.

Annonces