Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Loop Energy et IN-Power s'allient pour développer les bus et camions hydrogène

Loop Energy et IN-Power s'allient pour développer les bus et camions hydrogène
Les 2 partenaires vont produire des systèmes de propulsion à piles hydrogène qui équiperont des camions et autobus de prochaine génération pour le marché chinois.
 

Coentreprise

Installé au Canada, à Burnaby, Loop Energy développe des systèmes d’alimentation décarbonés, employant en particulier des piles à combustible alimentées à l’hydrogène. Et ce, pour équiper une gamme très diversifiée de véhicules de transport de tonnages lourds ou moyens. IN-Power est une coentreprise high-tech sino-étrangère spécialisée dans la conception et la production d’équipements d’électronique de puissance. Ensemble ils ont décidé de créer une structure commune qui anticipe le développement de la mobilité hydrogène en Chine. Pourquoi miser sur cette solution ? Car elle apparaît là-bas, comme ailleurs, et avec raison, comme un moyen de bénéficier d’une forte autonomie, sans perdre de charge utile, avec une mobilisation courte pour faire le plein en énergie.
 

1.000 stations à hydrogène pour 2030

Plus que dans de nombreux pays qui ne parviennent pas encore trop à se positionner sur cette solution, la Chine a établi une feuille de route pour 2030 qui devrait donner un rôle majeur aux architectures de véhicules lourds embarquant un moteur électrique alimenté par une PAC H2. Ceci afin d’assurer la sécurité énergétique du territoire tout en évoluant à grands pas vers la mobilité employant les énergies nouvelles. Les dirigeants chinois considèrent que l’hydrogène offre un potentiel considérable pour remplacer les moteurs diesel des autobus et autres poids lourds polluant les villes. Ce sont 1.000 stations H2 qui devraient être en service à horizon 2030 dans ce vaste pays. Et ce, afin d’avitailler alors un million de véhicules lourds comme légers.
 

Termes de l’accord

Selon les termes de l’accord, les deux entreprises vont collaborer pour produire des systèmes de propulsion, incorporant les piles à combustible de Loop Energy, qui équiperont « les autobus et poids lourds électriques de prochaine génération en Chine ».

Les PAC H2 de l’entreprise canadienne s’appuient sur sa technologie brevetée eFlow qui permet d’obtenir « une plus grande densité de puissance à un coût nettement inférieur à celui des piles à combustible concurrentes », souligne son service de communication. Loop Energy a également pour mission de contribuer à la conception d’un système de propulsion simplifié et plus efficient encore. L’accord prévoit un contrat de licence non exclusive avec IN-Power. Ce dernier apporte à la nouvelle coentreprise « sa capacité de fabrication et son expertise en électronique de puissance, y compris ses technologies d’onduleurs CC/CC, afin de fournir aux clients, nouveaux et existants, une solution hautement efficace et plus compétitive en matière de transmissions pour camions lourds et bus à zéro émission ».
 

Stratégie

Pour Loop Energy, l’alliance permet à l’entreprise de Burnaby de s’appuyer sur l’expertise et les capacités de production d’IN-Power pour débarquer sur les marchés chinois de la mobilité durable. C’est le cabinet Fort Capital Partners de Vancouver qui a trouvé pour son client Loop Energy le partenaire espéré.

De son côté, IN-Power cherchait à développer son offre et ses ventes. La société installée en Chine a étudié pendant 2 ans le secteur des piles à combustible, se décidant finalement à s’y engager en constatant la volonté du gouvernement de développer la mobilité à hydrogène.